logo

Pro-Fil

Festival de Sarrebruck 2018




Accueil
Rechercher


Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier

Parmi les festivals
Liens
Contact


Christine Repond © Dschoint Ventschr Filmproduktion

Retour vers la page du festival

Tous les articles pour Sarrebruck 2018


Vakuum

de Christine Repond, Suisse, Allemagne 2017

© Dschoint Ventschr Filmproduktion

Le film raconte comment un couple apparemment parfait, s’aimant l’un l’autre après 35 ans de mariage, est aspiré par ce vide créé par l’incompréhension et la révolte devant un égarement de conduite passée, mais aux conséquences terriblement présentes. Ce qui est intéressant c’est que le Sida n’est pas associé ici aux marginaux, comme le veut le cliché, mais s’introduit dans une « bonne » famille bourgeoise. La performance de Barbara Auer lui a valu le prix de la meilleure actrice au festival de Tallinn, une récompense largement méritée. Toutes les nuances de son évolution psychologique se reflètent parfaitement sur son visage si expressif, dans son corps, sa gestuelle. La sexualité et la sensualité de cette tranche d’âge n’est plus un tabou aujourd’hui, mais la réalisatrice choisit une approche très réaliste, avec une scène d’amour plus longue que les simples évocations auxquelles on est déjà habitué, filmée avec une grande authenticité.

Une scène est particulièrement forte : l’entretien du couple avec le médecin. C’est le vrai médecin de Zürich, spécialiste du traitement du Sida, qui a accepté de jouer son propre rôle, et il le fait avec une incroyable présence humaine qui ajoute encore à l’authenticité de cette situation.

Une question reste : fallait-il le raconter aux enfants – à moitié ? N’aurait-il pas mieux valu ne rien dire, ou tout dire, c’est selon ?

Synopsis : Pendant que Meredith préparait son 35e anniversaire de mariage, elle apprend qu’elle est séropositive. Elle le tient de son mari qui l’a trompée pendant des années avec des prostituées. En colère, elle le vire de la maison, mais ne supporte pas d’être seule. Elle accepte qu’il revienne. Ils décident de gérer ensemble le rejet et la maladie. Mais plus l’anniversaire approche, plus l’amour censé y être célébré semble fragile.

Waltraud Verlaguet