logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

La Sainte Victoire

François Favrat-France 2009-1h40

Un très bon film à la française, intelligent et engagé, qui sait tirer de l’actualité le sel amer des magouilles politico-socio-écolos-familiales.

Un jeune architecte designer sans diplôme, un brin parano, ne parvient pas à décrocher le marché public qui lui permettrait enfin une reconnaissance officielle . Il s’impose et s’investit, corps et biens dans la campagne du rival du maire sortant dont il dénonce les « arrangements ». Son candidat élu, la reconnaissance n’est pas au rendez-vous et l’amitié ne résiste pas aux abus de biens sociaux.

Amère victoire…

Une bande son un peu envahissante ne permet pas de comprendre tout ce qui se trame dans cette intrigue. Et pourquoi donc, les acteurs parlent-ils si vite qu’ils nous poussent à regretter les sous-titres. Mais la photo est belle, la Provence mise en valeur, le suspense constant et les interprètes de grande classe . Christian Clavier étonnant de sobriété dans le rôle d'un député-maire (plus rien à voir avec Jacouille!!) et Clovis Cornillac qui a pris de la bouteille, interprète formidablement le surdoué-parano. La révélation c'est cette toute jeune femme, fraîchement sortie du conservatoire, Vimala Pons, avec laquelle, à mon avis, le cinéma devra compter.

Arlette Welty Domon

Archive

(Cliquer sur la flèche pour déplier la liste des articles concernant l'année en question.)


2013 Déplier/Replier