CINEMED 2009


Strella

de Panos H.Koutras (Grèce)

Soyons clairs ! ce film aborde frontalement et sans détours la question de la transsexualité, sous l’angle d’un scénario que l’on pourrait considérer comme scabreux ou immoral.

Après une peine de quatorze ans de prison pour un meurtre commis dans son village natal, Yorgos est libéré. Dans un hôtel minable d’Athènes où il passe sa première nuit de liberté, il rencontre Strella, un transsexuel qui se prostitue. La relation physique se transforme peu à peu en une relation amoureuse. Il semble que Yorgos a déjà pratiqué l’homosexualité, mais il découvre avec Strella le monde hallucinant des transsexuels. Il est vrai que déjà Almodovar avait abordé ce monde dans certains de ses films et en quelque sorte, nous avait familiarisés avec lui. Ici, le dévoilement progressif de la vérité, difficile à concevoir, se fait de telle façon que nous pouvons éprouver de la compassion pour Strella, abandonné par son père meurtrier de son oncle et qui surmonte, grâce à sa force de caractère, une profonde crise d’identité. Yorgos découvre que Strella est son fils. Ils tentent tous deux de rétablir une relation brisée . Malgré une fin un peu convenue, ce film courageux apporte un éclairage intéressant sur la sexualité « hors norme ».

Alain Le Goanvic


Erreur SQL !
SELECT annee FROM prix WHERE identifiant_festival="26" ORDER BY annee DESC LIMIT 1
Access denied for user 'profil'@'localhost' (using password: NO)