logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

CINEMED 2010


Documentaires Compétition

Est-il besoin de le dire ? Le documentaire a acquis définitivement ses « nouvelles » lettres de noblesse.

En visionnant les deux films évoqués ci-dessous (mais également Que s'est-il passé ? de D.G. Eid), je me dis que le genre du documentaire a de beaux jours devant lui, car l'imagination des cinéastes est sans bornes.


Mario Brenta - Calle della Pietà - Photo Éric Catarina
© Festival International du Cinéma Méditerranéen

Calle della pieta

de Mario BRENTA/Karine de VILLARS -Italie

Titien a peint toutes ses œuvres sur commande, mais il y en a une qui s’est commandée à lui-même : un Pietà destinée à son tombeau. Hélas ! la peste qui sévissait à Venise l’a emporté dans la mort ; Mario Brenta a eu l’idée géniale d’évoquer les derniers moments de sa vie, en prenant comme fil d’Ariane la question : qui était la femme qui a servi de modèle au tableau et accompagné le peintre à la fin de sa vie ?

Caméra au poing ou à l’épaule, le cinéaste traverse Venise et capte tout ce qui s’offre à son regard : une femme blonde, des mouettes sur un quai, le miroitement de l’eau, un groupe de touriste, une vieille porte... Réflexions sur la création, l’art, le temps qui passe, l’éternité. Un régal des sens.

La ville des signes

de Samuel ALARCON - Espagne

A partir d’une expérience dite de « psychophonies » ( un enregistrement des phénomènes électroniques de voix) le frère du cinéaste nous emmène à Pompéi et dans quelques autres villes d’Italie, afin de s’imprégner des lieux où Rosselini a tourné certains de ses films : Stromboli, Voyage en Italie, Europe51...

Fait étrange, à un endroit précis de Pompéi, son magnétophone enregistre une phrase en anglais,comme sortie des murs et des colonnes. Est-ce la voix de Georges Sanders ? Et suivent des séquences extraordinaires où se superposent des images de Ingrid Bergman, Georges Sanders, Anna Magnani...

Lieux, avez-vous donc une âme ? Film étrange, de « fantômes » qui distille une indicible nostalgie.

Alain Le Goanvic

Archive

(Cliquer sur la flèche pour déplier la liste des articles concernant l'année en question.)


2013 Déplier/Replier