CINEMED 2010


Le jardin obscur

Vardis MARINAKIS - Grèce

Nous sommes en 1654. La Grèce est sous contrôle ottoman ; Les monastères orthodoxes sont un lieu de résistance à l’oppression. Un Janissaire (soldat grec recruté de force dans sa famille chrétienne pour servir dans l’armée ottomane) déserte et s’effondre aux portes d’un monastère chrétien isolé dans les montagnes.

L’arrivée de l’homme blessé chevauchant le long d’un lac est d’une beauté saisissante. Tout le film baigne dans une lumière surnaturelle : cours et couloirs du couvent, murs humides où glissent des formes féminines et noires, nature luxuriante aux alentours, filmée comme au début du monde.

Esthétisme raffiné mais non sans raison. L’histoire du janissaire et de la jeune Anti qui l’aide à se sauver, prend une dimension onirique et mythique, succession de travellings et de gros plans, jeux d’ombre et de lumière, la musique (violoncelle, contrebasse) accompagne et souligne la beauté des images. A retenir au Palmarès ?

Alain Le Goanvic


Erreur SQL !
SELECT annee FROM prix WHERE identifiant_festival="26" ORDER BY annee DESC LIMIT 1
Access denied for user 'profil'@'localhost' (using password: NO)