logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

CINEMED 2013


Ladder to Damascus - Soulam Ila Dimashk

Liban:Syrie:Qatar - 2013 - 1H36mn

Mohamed Malas avec Najla el Wazza, Bilal Martini, Gianna Aanid, Mohamad Zarzour, Ziad Kalsoum, Naouar Yussef, Roula Falhout, Lara Saade, Izzat Abou Jabal, Mustafa el Mustafa, Rana Malas, Hussein Al Shazli, Hussein Marii


Ghalia arrive à Damas afin d'étudier l'art dramatique et loue une chambre dans une maison traditionnelle autour d'une cour où habitent d'autres jeunes Syriens de diverses régions et de différentes confessions. Cette maison abrite essentiellement des artistes - sclupteur, peintre, écrivain, et surtout Fouad, un futur cinéaste qu'on appelle "Cinéma" et qui va vivre avec Ghalia une histoire d'amour. Dans le même temps, les rues bruissent de la révolution.

Mohamed Malas nous livre un film poignant sur le quotidien des Syriens en nous faisant pénétrer dans Damas, Tartous, Homs, noms qui reviennent régulièrement dans nos flash-infos sans qu'on en ressente vraiment le contexte dramatique . Il nous fait pénétrer dans le chaos et le danger et nous fait toucher au plus près la réalité des bombardements. Il nous montre la résistance d'un peuple face au régime et la puissance salvatrice de l'art pour des artistes désespérés. Il veut - et réussit à - exprimer la réalité à travers l'allégorie cinématographique. Dans le même temps, il réussit à faire un film poétique qui veut porter l'espoir.

Le réalisateur qui a toujours voulu faire un cinéma indépendant, refuse, en dépit du danger, de quitter la Syrie comme bien d'autres cinéastes l'ont fait. La caméra étant l'ennemi N° 1 du régime, Mohamed Malas a dû filmer dans les limites d'une maison qui devient allégorie, ne représente t-elle pas l'image d'un pays enfin apaisé et de ses habitants. La fin, et surtout la dernière image, que nous ne dévoilerons pas, nous fait vibrer et accompagner d'autant plus par nos pensées ce peuple en souffrance.

Dominique Sarda

Dominique Sarda

Archive

(Cliquer sur la flèche pour déplier la liste des articles concernant l'année en question.)


2013 Déplier/Replier