logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

CINEMED 2013

RENCONTRE AVEC :

… Guillaume GALLIENNE

Guillaume Gallienne, c’est tout à la fois un homme de 41 ans, le 513ème sociétaire de la Comédie française, un animateur de radio, un grand acteur,  et un petit garçon… ou …une petite fille  qui se raconte.
Avec son premier film Les garçons et Guillaume, à table ! tiré de sa pièce autobiographique, écrite en 2008 et jouée avec succès une centaine de fois, où il interprète à la fois son rôle et celui de sa propre mère, Guillaume Gallienne a créé l’évènement au Cinemed, en y faisant un grand numéro. Il nous raconte avec légèreté,  dans ce qu’on pourrait appeler une comédie grave, comment après une enfance efféminée, il a découvert qu’il était un homme…tout en restant une femme, bien sûr !

Son film trouve sa racine dans une phrase que disait sa mère « Guillaume et les garçons à table ! », une mère fascinante au point que  son fils a cherché à lui ressembler et à se fantasmer en fille.

Guillaume Gallienne : Enfant, je n’avais pas les codes masculins, je ne m’aimais pas en homme. Je me préférais en femme puisque alors, je devenais ma mère dont j’imitais souvent la voix. J’assume très bien ma part de féminité. Elle se manifeste par un goût prononcé pour la délicatesse, le raffinement, la distinction, pour le détail. La féminité m’apportait la fantaisie, la séduction. Je ne m’aimais pas en homme 

Il croit lire dans les yeux de ses parents, de sa famille « tu es homosexuel » jusqu’à  ce qu’il rencontre la femme de sa vie, se marie et devienne père.

GG : J’aimais les hommes alors que je croyais être une femme, je me suis mis à aimer les femmes quand j’ai compris que j’étais un homme.  Ma quête c’était de plaire, d’être accepté. Il me fallait m’imposer dans cette fratrie, trouver un autre moyen de me faire aimer par ma mère.

Dans ce film troublant, souvent hilarant, ce sont les trente premières années de sa vie que nous raconte Gallienne. Il nous dit son amour des femmes, sa mère, naturellement, mais aussi sa grand-mère, ses tantes ses cousines, la cuisinière, la danseuse Sylvie Guilhem.
Dans ce drolatique auto-biopic, on assiste aussi  à une recherche d’identité et ce n’est pas le moindre des thèmes – son schéma, pas banal, va de l’homosexualité à l’hétérosexualité – mais aussi à la naissance d’un acteur magnifique.

Dominique Sarda

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr