logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

CINEMED 2013

RENCONTRE AVEC :

... MARIANNE KHOURY

Marianne KHOURY est égyptienne, réalisatrice, productrice et nièce de Youssef Chahine.  Elle a accompagné tous les films du grand réalisateur égyptien et développé Misr Films pour en faire l’une des plus prestigieuses entreprises de cinéma du Moyen Orient. Elle a produit des grands noms du cinéma égyptien tout en réalisant plusieurs documentaires sur les sujets sensibles de la marginalisation et de l’exclusion sociale.
 Diplômée de l’Université Américaine du Caire et d’Oxford en Sciences Economiques, elle évolue très vite dans le monde du cinéma. Pendant plus de trente ans, elle a été une proche collaboratrice de Youssef Chahine.  Elle réalise son premier film documentaire Le temps de Laura en 1999, suivi de Les passionnées du cinéma en 2002, deux films qui ont reçu la reconnaissance de la critique. Ces deux films racontent les travaux contestataires de femmes pionnières et rebelles en Egypte. Son travail se caractérise par des films documentaires axés sur des questions sociales et des histoires familiales. Il porte aussi un intérêt tout particulier à la vie de compositeurs porteurs d’une cause, avec des films comme Max Deutsch, un pédagogue rebelle (2006) et Essyad, musicien (1994). Parmi ses autres films, on compte Margaret Garner (2006), basé sur un opéra écrit par Tony Morrison qui traite de la ségrégation raciale aux Etats-Unis. Il collabore régulièrement au magazine Métropolis d’Arte. Constituant souvent un intermédiaire entre les artistes et l’industrie, elle a joué un rôle important en présentant la première édition du Panorama du Film Européen au Caire en 2004. Son projet actuel, Misr Film Focus, est dédié au développement et à la production de films réalisés par de nouveaux talents égyptiens.
Elle a réalisé plusieurs documentaires, dont Zelal, son tout dernier projet qui traite des perceptions individuelles et sociales  de la maladie mentale, qui a reçu les acclamations de la critique et pris part à la sélection officielle du Festival du Film de Venise en 2010. Le fiml a remporté la même année le FRIPRESCI au Festival du Film de Dubaï, ainsi que la récompense de la chaine de diffusion RAI lors du PriMed 2011.
Au 35ème  Cinemed Marianne Khoury a présenté  six films de Youssef Chahine (Alexandrie pourquoi ? – Adieu Bonaparte – Alexandrie encore et toujours – L’émigré – Le Destin – L’autre  – Le Caire raconté par Youssef Chahine) et quelques uns de ses propres films  ( Le temps de Laura – Les passionnées du cinéma – Ombres) Elle soutient de jeunes cinéastes  notamment Heba Youssry qui a présenté au Cinemed  My Sheherazade  un film racontant la vie de sa grand-mère, une vedette, du niveau de Oum Kalsoum ayant consacré sa vie  à l’art du chant. 
Marianne Khoury : En soutenant ce film, je veux montrer que je suis intéressée par la condition des femmes en Egypte, mais pas de façon militante, je suis plus intéressée par la mémoire, par le lien entre générations. Un film, c’est comme un voyage. Dans My Sheherazade , la jeune réalisatrice a réparé en quelques sortes les relations conflictuelles entre son père et sa grand-mère. Elle a donné la parole au père qui a souffert de l’absence de la mère due à sa carrière.
Le regard que je porte sur le cinéma égyptien ? les choses sont en train de changer. Alors que le cinéma en Egypte existe depuis plus de cent ans, le cinéma commercial est en grande crise  (coût de production élevé, piratage des films, couvre feu, donc moins de séances de cinéma) laissant le cinéma indépendant trouver peu à peu sa place, non sans difficultés. Cependant, il y a une demande. On ressent un changement fondamental dans la société égyptienne : les gens osent parler, ils en ont envie et les spectateurs sont prêts aussi à les entendre, ils sont plus ouverts.

Dominique Sarda

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr