logo   

Retour vers l'accueil

La Mostra de Venise 2012

Les critiques de Ciné-Feuilles 665, sept.2012

Les articles publiés dans le numéro 665 de la revue suisse Ciné-Feuilles ont été mises à la disposition du site de Pro-Fil pour être accessibles à un plus large public. Que nos amis suisses en soient chaleureusement remerciés.

Pour revenir à la fenêtre précédente, il suffit de fermer celle-ci.


Wadjda de Haifa Al Mansour

Arabie Saoudite (O)
Prix INTERFILM pour la promotion  le dialogue interreligieux
Wadjda, malgré ses dix ans, a déjà le caractère bien trempé. Et ce ne sont pas les obstacles dressés sur son chemin qui effaceront  rapidement ses rêves. A commencer par celui d’acquérir une bicyclette pour démonter à son ami Abdullah qu’elle est capable de pédaler plus vite que lui. Wadjda va donc tout mettre en œuvre pour réaliser ce désir qui pourrait paraître innocent si ce fait divers ne se déroulait pas à Ryad et sa banlieue. Les prescriptions de l’islam ne précisent-elles pas le rôle et la place de chacun, des hommes et des femmes, et cela dès l’enfance ? La jeune fille, intelligente, discerne bien les tourments de sa mère enseignante, mais promue à n’être qu’une seconde épouse. Aussi, lorsque se présente une opportunité de gagner un prix  par une récitation coranique, il s’agit de ne pas la laisser échapper, car le vélo deviendrait accessible. La condition de la femme, le rôle de l’homme, la polygamie et l’instruction des jeunes filles sont au centre de ce film de première réalisatrice saoudienne. Avec tact et audace, il porte sur le rapport de l’islam à la modernité, mais il le fait de l’intérieur, et transforme l’essai en véritable réussite.

Serge Molla  

Retour à l'édito

Liste des films traités

parmi les films présentés
  • en compétition (C),
  • dans la sélection Orizzonti (O)
  • et hors compétition (HC)
  • et un documentaire