logo   

Retour vers l'accueil

La Mostra de Venise 2012

Les critiques de Ciné-Feuilles 665, sept.2012

Les articles publiés dans le numéro 665 de la revue suisse Ciné-Feuilles ont été mises à la disposition du site de Pro-Fil pour être accessibles à un plus large public. Que nos amis suisses en soient chaleureusement remerciés.

Pour revenir à la fenêtre précédente, il suffit de fermer celle-ci.


Bella addormentata (La Belle au bois dormant) de Marco Bellochio

Italie/France (C)

Prix Marcello Mastroianni du meilleur jeune interprète : Fabrizio Falco
C’est autour du drame d’Eluana Englaro, une jeune femme  décédée après un coma de dix-sept ans,  que se construit ce film choral. Ainsi suit-on un sénateur qui devra voter pour ou contre cette interruption de soins, sa fille, une jeune catholique décidée d’aller prier devant l’hôpital concerné, un jeune homme amoureux d’elle et son frère totalement opposés à ce mouvement catholique en faveur de la vie, une actrice célèbre (Isabelle Huppert) et les siens accompagnant leur propre fille elle aussi comateuse et Rossa, une droguée qu’un médecin tente de ramener à la vie. Mais que signifie aimer ? Maintenir en vie ou aider à mourir ? Où se situe la limite de la solidarité ? Marco Belochio se garde heureusement de répondre à toutes ces questions. Il préfère en montrer la complexité sans juger ses personnages, et il le fait en maîtrisant le subtil tissage de son scénario avec une mise en scène très rigoureuse. Cependant, nul doute que son film  relancera en Italie un débat sur l’euthanasie qui fut déjà très vif.

Serge Molla  

Retour à l'édito

Liste des films traités

parmi les films présentés
  • en compétition (C),
  • dans la sélection Orizzonti (O)
  • et hors compétition (HC)
  • et un documentaire