logo   

Retour vers l'accueil

La Mostra de Venise 2012

Les critiques de Ciné-Feuilles 665, sept.2012

Les articles publiés dans le numéro 665 de la revue suisse Ciné-Feuilles ont été mises à la disposition du site de Pro-Fil pour être accessibles à un plus large public. Que nos amis suisses en soient chaleureusement remerciés.

Pour revenir à la fenêtre précédente, il suffit de fermer celle-ci.


Lemale Et Ha’Chalal/All the Void de Rama Bursthein

Israël (C)
Coupe Volpi de la meilleure interprétation féminine à Haldas Yaron
Dans une communauté hébraïque, Shira (Haldas Yaron) se réjouit de bientôt se marier. Mais tous ses rêves s’envolent lorsque sa sœur aînée meurt en couches. Veuf et petit-fils nouveau-né partiront-ils pour la Belgique au grand désespoir de la belle famille ou Shira acceptera(i)-t-elle  d’épouser son beau-frère ? Pour son premier film,  Rama Bursthein permet de pénétrer dans un monde habituellement fermé, celui d’une communauté hassidique fidèle dans laquelle les traditions et les rites dictent les comportements et les choix de vie. Mais plutôt que de dénoncer en forçant le trait et d’user de stéréotypes, on perçoit à travers le regard de Shira comment la religion juive de stricte observance interroge la vie et vice-versa. Ainsi, est-ce non seulement la jeune fille, mais également son père, sa mère, sa tante, sa sœur, sans oublier son beau-frère, qui tentent de trouver la solution permettant de concilier fidélité religieuse et bonheur. Et là une interrogation rabbinique, toute empreinte de sagesse  hassidique, écarte définitivement les clichés.  Où se déroule ce fait divers religieux et quels liens entretient cette communauté avec la société laïque environnante sont là des questions que n’aborde pas cette réalisation très soignée.

Serge Molla  

Retour à l'édito

Liste des films traités

parmi les films présentés
  • en compétition (C),
  • dans la sélection Orizzonti (O)
  • et hors compétition (HC)
  • et un documentaire