logo   

Retour vers l'accueil

La Mostra de Venise 2012

Les critiques de Ciné-Feuilles 665, sept.2012

Les articles publiés dans le numéro 665 de la revue suisse Ciné-Feuilles ont été mises à la disposition du site de Pro-Fil pour être accessibles à un plus large public. Que nos amis suisses en soient chaleureusement remerciés.

Pour revenir à la fenêtre précédente, il suffit de fermer celle-ci.


Linhas de Wellington/The Lines of Wellington de Valeria Sarmiento

Portugal/France (C)
 Raoul Ruiz n’ayant pu achever cette grande fresque historique, c’est Valeria Sarmento qui en a été chargée. L’histoire du Portugal se lie à ce moment déterminant où, en 1810, l’armée napoléonienne menée par le général Massena, après avoir sérieusement envahi  le Portugal, se retrouve face aux Anglais et au général Wellington bien décidé à reprendre la main. A la façon d’un puzzle, cette réalisation de très grande ampleur relate  toute une série de petites histoires, centrées autour d’importants personnages ou de petites gens, comme une manière de bien faire sentir et comprendre comme cette page de la  guerre fut vécue et perçue tant par les soldats  français, anglais ou portugais et leurs chefs que par quelques réfugiés condamnés à fuir les villages pillés et incendiés et parfois contraints à construire les fortifications anglaises. Aussi retrouve-t-on de brillants acteurs parmi lesquels John Malkovich, Melvil Poupaud, Mathieu Amalric ou Elza Zylberstein. Mais pourquoi raconter cela aujourd’hui. Cette fresque explique-t-elle vraiment pourquoi le Portugal mettra tant de temps à se relever et à développer ses propres richesses ?

Serge Molla  

Retour à l'édito

Liste des films traités

parmi les films présentés
  • en compétition (C),
  • dans la sélection Orizzonti (O)
  • et hors compétition (HC)
  • et un documentaire