logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de Berlin 2019

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du festival


Nora Fingscheidt © Philip Leutert

avec Helena Zengel, Albrecht Schuch, Gabriela Maria Schmeide, Lisa Hagmeister, Melanie Straub

Nora Fingscheidt est née en 1983 et a grandit en Allemagne et en Argentine. Elle commence par réaliser des courts métrages, puis entreprend des études de réalisation à l'académie du film du Bade-Wurtemberg. Puis elle réalise des documentaires. Systemsprenger est son premier long-métrage de fiction dont le scénario a déjà reçu plusieurs prix avant même la réalisation.

Systemsprenger (System Crasher)

Réalisé par Nora Fingscheidt, Allemagne, 2019, 118min.

Helena Zengel © kineo Film / Weydemann Bros. / Yunus Roy Imer

Synopsis : Benni, 9 ans, est pleine d'énergie, sauvage, imprévisible, au point de renverser toutes les règles, ne s'adaptant nulle part, poussant à bout les adultes – tous les adultes. Dès qu'elle est prise en charge par une structure éducative, elle est renvoyée. C'est ce qu'elle cherche : elle veut retourner vivre chez sa mère, mais celle-ci est complètement dépassée par le comportement de sa fille.

Quelle énergie ! Quelle violence! Quelle tristesse ! La réalisatrice raconte comment une enfant qui a subi un traumatisme quand elle était bébé devient agressive, contre les autres et au besoin contre elle-même. La mère n’est psychologiquement pas armée pour gérer cette blessure ni ce comportement, les services sociaux lui enlèvent sa fille et c’est alors une spirale infernale qui se met en place, de foyer en foyer, d’hospitalisation en hospitalisation, d’éducateur en éducatrice. Comment trouver sa place dans la vie quand on n’a aucune personne de référence, aucun pôle de stabilité, aucun havre de paix et d’amour?

La petite Helena Zengel est époustoufflante dans le rôle, on se demande comment une enfant peut jouer de telles scènes, d’autant qu’elle apparaît parfaitement calme et réfléchie lors de la conférence de presse. La réalisatrice raconte la longue préparation pour arriver à ce résultat sans traumatiser sa petite actrice. L’idée du scénario est venue six ans auparavant, quand Nora Fingscheidt a réalisé un documentaire sur un foyer pour femmes sans abri. Ce-jour-là une nouvelle venue au foyer était une gamine de 14 ans que plus aucune institution ne voulait accepter. A partir de 14 ans l’admission dans les foyers pour adultes est permise…

La caméra capte cette violence de façon sublime, alternant avec des images pleines de tendresse et de douceur, celle d’une petite fille en quête d’amour. Elle nous fait entrer en plein dans les cauchemars de Benni et on souffre avec elle de l’incapacité des adultes à lui offrir ce qu’elle recherche tant.

La fin reste ouverte, la dernière image est éclatante au sens propre et figuré.

Waltraud Verlaguet

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact