logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS








Articles en ligne pour La Rochelle 2012


Archive

Festival international de la Rochelle

29 juin - 8 juillet 2012

www.festival-larochelle.org

Créée en 1973, cette manifestation a fêté l'an dernier ses 40 ans et doit beaucoup depuis plusieurs années à la remarquable programmation de Prune Engler, déléguée générale et Sylvie Pras, directrice artistique. Il faut rappeler que le festival de La Rochelle a une place à part dans le paysage cinématographique français : il ne convoque aucun jury et ne décerne aucun prix. Il fait mieux en rendant hommage aux réalisateurs mythiques ou méconnus du passé et en découvrant ceux du présent, très souvent invités à rencontrer un public abondant et très fidèle, frustré seulement d'avoir à faire des choix dans ce ruissellement de pellicule.

Agnès Varda, à la bicolore chevelure, était en 2012 la bonne fée omniprésente du festival, présentant ses films, signant ses DVD, et commentant son installation Patatutopia ! 17 films ont célébré, en sa présence, le talent de la troublante et fascinante Anouk Aimée, dont Lola - le premier film de Jacques Demy -, Montparnasse 19 ou La dolce vita. Parmi les 120 films du réalisateur américain Raoul Walsh (1887-1980) les 19 qui nous ont été montrés ont permis aux cinéphiles de s'étonner de l'oubli relatif dans lequel est tombé ce géant du film noir comme du western ou du film de guerre qui fit tourner Humphrey Bogart, Errol Flynn et Ida Lupino. Deux cinéastes portugais ont démontré que Manoël de Oliveira et Joao Cesar Monteiro ne résumaient pas tout le cinéma lusitanien : de Joao Canijo, né en 1957, nous avons vu presque toute la courte mais vigoureuse filmographie néoréaliste dont l'extraordinaire Liens de sang (2011); tandis que Miguel Gomes, né en 1972, fait preuve en 3 longs métrages d'une virtuosité très personnelle qui culmine avec son dernier opus, Tabou (2012), sélectionné à Cannes et projeté en avant-première à La Rochelle.

Citons enfin la rétrospective Charlie Chaplin, accompagnée en live par les merveilleuses improvisations du piano de Jacques Cambra; les 60 ans de la revue Positif dont les bougies furent soufflées avec son directeur Michel Ciment; et, last but not least, le feu d'artifice final de la « nuit blanche » avec Silvana Mangano.

Jean-Michel Zucker

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact