Logo de protestants.org
Cinéma

Cette rubrique est présentée par Pro-Fil

logo   

Intolérable cruauté

Etats Unis, 2003, durée : 1h40<

Réalisation :< Réalisateur : Joël COEN ; Scénario : Ethan et Joël COEN, Robert RAMSEY, Mathew STONE, John ROMANO ; Photo : Roger DEAKINS ; Musique : Carter BURWELL . Distribution : United International Pictures (U.I.P.)/td>
Interprétation : Georges CLOONEY (Miles Massey), Catherine ZETA-JONES (Marylin Rexroth), Paul ADELSTEIN (Wrigley), Julia DUFFY (Sara Sorkin), Cedric The Entertainer (Gus Petch), Billy Bob THORNTON (Howard Doyle)
Auteur :

Joël et Ethan COEN, tandem fraternel, nous livrent un nouvel épisode de cet Etat américain qu'ils ont l'habitude de scruter avec truculence. Ils sont les auteurs de Miller's Crossing, Barton Fink, The big Lebowski, Fargo, O'Brother, the Barber. Ces film sont marqués par ce qui est devenu la « Coen Touch ». Il s'agit d'un univers dans lequel gravite des personnages incroyables, dont les dialogues sont rarement à prendre au premier degré. La création est autant dans les mots, dans les décors que dans les situations abracadabrantes. Dans ce nouveau film, les Coen ne sont pas, pour une fois, les auteurs initiaux du scénario.

Résumé :

Si un jour vous décidez de vous marier, en Californie, prévoyez un contrat « Massey », si vous êtes riche et adjoignez vous les services de l'avocat Miles Massey, auteur du dît contrat. C'est un homme qui pourra vous sortir, à vos conditions, de n'importe quel imbroglio conjugal, quelque soit vos torts. Miles est un « cador » de la profession, un Maître. Tout lui réussit. Mais Miles va se heurter à son égal. Une femme, Marilyn Rexroth, croqueuse de diamants, à l'esprit et la ténacité redoutables. Lequel gagne ?

Analyse :

Avant d'être une histoire, « Intolérable cruauté » est d'abord une galerie de personnages caractéristiques des Frères Coen. Tout au long du film, nous découvrons les personnalités plus ou moins burlesques, grotesques parfois, mais terriblement humaines. Le cadre de ce film est celui de la comédie, dans la grande tradition américaine des années 50, avec le glamour, le luxe et le feutré, sans la naïveté et la candeur. Car la veine des Frères Coen est celle de la satire ironique voir cynique des comportements. Le fond du film demeure la société américaine, mais celle de la côte ouest, du côté de l'opulence arrogante dont les frères Cohen font ressortir l'absurdité à travers situations et dialogues qui s'échangent à un rythme trépidant.
Par dessus tout, il existe une touche exceptionnelle. Les stars ne sont pas celles que vous croyez. Les personnages joués par Georges CLOONEY et Catherine ZETA-JONES n'ont pas de densité sans les seconds rôles qui gravitent autour d'eux : Gus Petch, le chasseur d'image, l'adjoint Wrigley, le texan Howard Doyle, Joe le Siffleur... Leurs interventions rendent le duel avocat/croqueuse de diamants encore plus absurde et cruel. Mais c'est tellement délicieux... Ce film est un complice, qui nous fait des clins d'oeil permanents. Nous pouvons y être cruellement sensible ou cruellement indifférent. Il n'y aura pas de demie mesure.

Anne-Laure DUMORTIER - PRO-FIL Paris