Logo de protestants.org
Cinéma

Cette rubrique est présentée par Pro-Fil

logo   

affiche

L'étoile du soldat

Français - 2006 - 1h45

Réalisation :
Réalisation : Christophe de Ponfilly ; Scénario : Christophe de Ponfilly, Rim Turkhi ; ; Production, Distribution : Les films du Losange
Interprétation : Sacha Bourdo , Patrick Chauvel, Mohammad Amin, Moalemalef Sourat, Gol Ghoutey, Murad Ibrahimbayo, et la voix de Philippe Caubère
Auteur :
Christophe de Ponfilly, mort en mai dernier, nous livre ici son premier film de fiction. Très largement inspiré par son livre "Massoud l'afghan", il nous présente à travers ce film certains aspects de sa passion pour l'Afghanistan, pays auquel il a consacré la majeure partie de sa vie. Jusque là c'était surtout à travers des documentaires qu'il avait montré les combats du commandant Massoud et de la résistance afghane.
Résumé :

En 1984, Nicolaï, jeune musicien russe, est envoyé rejoindre les troupes soviétiques combattant en Afghanistan. Son hostilité à la guerre trouve là matière à se renforcer... Fait prisonnier par les moudjahidin du commandant Massoud, il les découvre bien différents de ce que la propagande soviétique lui laissait supposer. Il fraternise avec eux et devient leur compagnon de route.

Analyse :

Le film commence et se termine par l'évocation du 11 septembre 2001, pour mettre en relation cet événement et ce qui se jouait depuis 20 ans dans l'Afghanistan en guerre. Les morts du World Trade Center s'ajoutent à ceux de ce pays martyr et en sont la réplique.
Nicolaï, le héros, va découvrir une guerre sale, injustifiée, cruelle aussi bien pour les habitants de la vallée du Panshir que pour ces jeunes soldats qui ne comprennent guère ce qu'ils font là. Dans la beauté de ces paysages, particulièrement peu hospitaliers, les résistants afghans se cachent, montent des opérations commandos, et harcèlent les soldats de l'armée soviétique.
C'est à l'occasion de la capture de Nicolaï que nous allons pénétrer peu à peu au plus profond de ce groupe humain dont la langue et les coutumes vont progressivement perdre de leur étrangeté.
Un autre personnage, Vargos, journaliste français, semble être ici le double de Christophe de Pontilly. Il apporte épisodiquement des informations sur la situation dans le reste du pays et sur l'implication des Etats-Unis dans le soutien aux talibans. En voix-off nous sont proposées des réflexions insérant ce qui se joue sous nos yeux dans un ensemble plus vaste.
"L'étoile du soldat" n'est donc pas un simple film de guerre mais un film engagé qui dénonce les règlements de compte des grandes puissances sur le dos de pays pris au piège de ces rivalités. Mais ce très beau film risque de laisser penser que l'Afghanistan serait un pays totalement pacifique si les grandes puissances ne l'avaient perturbé, ce qui serait oublier que ce pays a toujours connu les rivalités des chefs de guerre des différentes ethnies qui le peuplent.
(Maguy Chailley)