Logo de protestants.org
Cinéma

Cette rubrique est présentée par Pro-Fil

logo   

Welcome

France, 2008, 1h50
Prix du jury oecuménique dans la section «panorama» du Festival de Berlin 2009

Réalisation : Philippe Lioret; scénario : Philippe Lioret, Emmanuel Courcol, Olivier Adam - Directeur de photographie : Laurent Dailland - Production: Christophe Rossignon - Distribution: Mars Distribution (France)
Interprétation : Vincent Lindon (Simon), Firat Ayverdi (Bilal), Audrey Dana (Marion), Derya Ayverdi (Mina), Thierry Godard (Bruno)
Auteur :

Philippe Lioret travaille d'abord comme ingénieur du son dans de nombreux films, avant de réaliser en 1993 son premier long-métrage: Tombés du ciel. Suivent entre autres: Tenue correcte exigée (1997), Mademoiselle (2001), L'Equipier (2004) et Je vais bien, ne t'en fais pas (2006).

Résumé :

Simon est maître-nageur et ancien champion de natation. Il est en instance de divorce avec Marion. Marion reproche à Simon son manque d'engagement pour les autres. Son nouveau compagnon, Bruno, dirige une association qui vient en aide aux immigrés clandestins. Parmi eux se trouve un jeune kurde, Bilal qui est venu à pied (!) depuis l'Irak pour rejoindre Mina qui vit maintenant en Angleterre où son père veut la marier contre son gré à un cousin plus âgé. Bilal prend des leçons de natation auprès de Simon dans le fol espoir de traverser la Manche à la nage. Simon prend alors Bilal sous sa protection. Le jeune kurde, pourchassé par des gardes-côte britanniques, se noie tout près de son but.

Analyse :

La fin tragique d'une histoire particulière, celle de Bilal, est symptomatique d'une situation tragique sur le plan socio-politique. Proche du documentaire, le film dénonce ce qui se passe à Calais et ailleurs où des migrants illégaux sont pourchassés par des autorités policières. Il dénonce à la fois les méthodes de répression, souvent brutales, et l'indifférence de ceux qui ne veulent pas voir.
Le portrait de Simon sonne très juste. Cet homme n'est préoccupé que par son désarroi personnel. Il aime sa femme, Marion. Mais Marion est très engagée aux côtés des clandestins et ne supporte plus l'indifférence de son mari.
D'abord, Simon ne s'intéresse à Bilal que pour impressionner sa femme. Mais son engagement le transforme en profondeur. Ce que Bilal est prêt à endurer pour retrouver la fille qu'il aime ouvre les yeux de Simon. Celui-ci prend conscience que son amour à lui est comme aboli par son indifférence et que le chemin vers l'amour entre deux personnes passe par un engagement pour les autres.
Une image est particulièrement frappante, celle qui donne le titre au film: Le voisin de palier de Simon, qui le dénonce à la police pour hébergement illégal de clandestin, a devant sa porte un paillasson sur lequel il y a marqué «Welcome». Quel est donc cet accueil que nous souhaitons à celui qui a besoin de notre aide ?

Waltraud Verlaguet