Logo de protestants.org
Cinéma

Cette rubrique est présentée par Pro-Fil

logo   

Patagonie (El invierno)

(Argentine/France – 2017 – 1h35)

Réalisation : Emiliano Torres - Scénario : Marcelo Chaparro et Emiliano Torres – Compositeur : Cyril Morin - Photographie : Ramiro Civita – Directeur artistique : Marina Raggio – Son : Santiago Fumagalli, Pierre-Yves Lavoué, Federico Esquerro – Production : Wanka Cine, Ajimolido Films – Distribution France : Tamasa Distribution.
Interprétation : Alejandro Sieveking (Evans), Cristian Salguero (Jara), Pablo Cedron, Mara Bestelli
Auteur :

Emiliano Torres est né en 1971 en Argentine. En 1991, il obtient un diplôme de la « Fundacion Universidad del Cine » de Buenos Aires. Depuis 1996, il travaille comme assistant réalisateur et scénariste dans de nombreux films nationaux et internationaux. Au cours des dernières années, il a travaillé avec des réalisateurs européens, tels que Marco Bechis, Miguel Courtois et Emanuele Crialese. Patagonia, el invierno est son premier long métrage en tant que réalisateur et a obtenu le prix spécial du jury ainsi que celui de la photographie au Festival de San Sebastian en 2016.

Résumé :

Après avoir travaillé toute sa vie dans une estancia perdue au milieu de la Patagonie, un vieux contremaître, Evans, est contraint de prendre sa retraite. Dans des paysages superbes, comment va résister son successeur ?

Analyse :



Ce film est tourné dans la pampa argentine en Patagonie au sein d’une vaste exploitation agricole (estancia) où l'élevage des moutons pour la laine est l'activité principale. Le réalisateur parle dans ce film de la transmission entre générations et montre la dureté de la vie, en particulier en hiver quand la neige et la glace recouvrent le sol et les montagnes alentour. Dès le début le spectateur est fasciné par ce paysage de plaines avec au lointain le bleu intense de l'eau surmontée d'un chapelet de montagnes, la Cordillère, dont les sommets sont enneigés été comme hiver. Quelques hommes, des chevaux à demi sauvages et des moutons survivent dans cette terre hostile mais magnifique.

Deux hommes vont s'affronter pour cette terre. Un vieil homme, Evans, contremaître d'une estancia depuis des années, refuse de devoir quitter du jour au lendemain son travail, sa raison d'être. Un jeune homme, Jara, prend sa place après avoir été saisonnier dans cette exploitation. Il va devoir affronter l'hiver seul tout en tentant de résister aux mystérieuses disparitions d'animaux. Peu de moments de bonheur. On comprend très vite l'attachement au sol pour ce vieil homme habitué à la solitude, dur avec lui-même et les autres, ayant sacrifié sa vie et sa famille au service du patron. Au contraire, pour Jara, cette place de contremaître devrait lui permettre de faire venir sa famille qu'il a cachée à son employeur.

Avec ce western, le réalisateur Emiliano Torres veut dénoncer la politique des gouvernements successifs - des étrangers viennent s'installer en Patagonie, expulsant les Mapuches et les Argentins, comme les frères Benetton, propriétaires de milliers d'hectares de terres productives et de ressources naturelles – mais aussi la mondialisation – l’estancia ne rapportant pas assez à son propriétaire, elle va devenir une résidence touristique de luxe.

C’est par une mise en scène simple, minimaliste que va se jouer dans ce monde hostile l’affrontement silencieux entre ces deux hommes. 

Marie-Christine Griffon