Logo de protestants.org
Cinéma

Cette rubrique est présentée par Pro-Fil

logo   

La Dune

(France, 2014, 1h26)

Réalisation : Aviram Yossi - Montage: Anne Weil, François Gedigier - Compositeur : Avi Belleli - Distribution : Alexandra Faussier, Denis Revirand - Distribution France : Le Pacte - Production : Manu de Chavigny
Interprétation : Lior Ashkenazi (Hanoch), Niels Arestrup (Ruben Vardi), Guy Marchand (Paolo), Mathieu Amalric (Moreau), Emma de Caunes (Fabienne)
Auteur :

Réalisateur et scénariste israélien, Yossi Aviram a fait son premier court métrage à 17 ans. Après avoir suivi les cours de l’école de cinéma de Jérusalem il a réalisé notamment un documentaire Deux vieux garçons, diffusé sur Arte en 2009. Il a également raconté dans un autre documentaire l’histoire des trois sœurs Polga, championnes d’échecs à l’époque communiste.

Résumé :

Un homme, que l’on voit d’abord en Israël, est retrouvé sans papiers d’identité et inconscient sur une plage des Landes. A son réveil, il se mure dans le silence et semble attendre quelque chose, ou quelqu’un. De son côté, à Paris, l’inspecteur Ruben Vardi, qui travaille dans le service des disparus, décide pour des raisons également mystérieuses de s’intéresser à l’affaire.

Analyse :



Ce film, aux allures de polar, est avant tout une réflexion sur l’identité masculine et sur la difficulté de communiquer, souvent poignantes. Comme ses personnages, le réalisateur est lui-même peu prolixe, sauf lorsqu’il filme la nature, le sable, le tonnerre ou la pluie, et il revient au spectateur de deviner ce qui n’est pas dit. « En Israël, les hommes de ma génération ont grandi dans le culte du silence », explique le réalisateur. Et c’est tout le charme du film que de nous capter, après une première partie pleine de silence et qui paraît lente, et de nous faire entrer pas à pas dans le malaise de chacun des personnages : Hanoch (interprété par l’acteur fétiche du réalisateur israélien Eytan Fox) qui a du mal avec la paternité, Ruben meurtri par un grave échec professionnel alors que son départ à la retraite approche, Fabienne qui essaie de refaire sa vie ou Paolo, le compagnon un peu triste de Ruben. L’homosexualité est un autre thème majeur de La dune, autour du couple Niels Arestrup-Guy Marchand, pleins de tendresse l’un pour l’autre, pudiques et naturels. La dune est celle des Landes où un père a été pris en photo il y a longtemps, quand son fils était petit, qui maintenant le recherche. Mais pourquoi ce père l’a-t-il abandonné? La souffrance et la solitude découlent parfois de la honte et souvent de la difficulté des êtres à communiquer.

Françoise Wilkowski-Dehove