Logo de protestants.org
Cinéma

Cette rubrique est présentée par Pro-Fil

logo   

Le Géant endormi (Sleeping giant)

(Canada – 2015 - 89 minutes)

Réalisation : Cividino Andrew - Scénario: Andrew Cividino - Montage: James Vanderwater - Son: Adam Parsons - Musique : Chris Thornborrow et Bruce Penincula - Production : Film Forge Production - Distributeur France : KMBO
Interprétation : Jackson Martin (Adam), Reece Moffett (Riley), Nick Serino (Nate)
Auteur :

Andrew Cividino est né en 1983 au Canada. Il étudie le cinéma à Toronto. Entre 2011 et 2014 il a réalisé 3 courts métrages dont Sleeping giant, une ébauche de son premier long métrage. Ce film a obtenu la Caméra d’or à Cannes en 2015.

Résumé :

Ce film raconte les 400 coups de trois jeunes de 14-15 ans en vacances au bord d’un lac, non loin de l’Ontario.

Analyse :



C’est l’été initiatique d’Adam, jeune adolescent tranquille qui est là avec ses parents, confronté à deux cousins nettement plus turbulents, Nate et Riley qui vivent avec leur grand’mère. Fumer de l’herbe, boire des bières, traîner en skateboard, regarder les filles, plonger dans le lac du haut des falaises …, le temps des vacances en somme. Durant cet été, les trois amis vont se défier les uns les autres comme de jeunes mâles qu’ils sont et tester leurs propres limites, apprenant la cruauté des rapports humains aussi bien entre eux qu’avec les adultes et aussi la notion de responsabilité. La nature sauvage et grandiose avec montagnes et à-pics accentue la fragilité des jeunes et la complexité des relations avec leurs parents tandis que l’atmosphère de cet été inoubliable qui fait passer de l’adolescence à l’âge adulte est parfaitement rendue. Cette histoire séduit par la vivacité de sa narration : une succession d’instantanés piquants, montés rapidement et associé à une musique tonitruante. D’où les poussés d’adrénaline réelles du spectateur devant de jeunes acteurs pleins d’allant et au naturel désarmant. Ce mille-feuille de sensations contradictoires traduit ainsi l’état d’adolescent avec une belle énergie revêche, souvent contagieuse. On suivra avec attention le deuxième film de ce canadien prometteur.

Jean Wilkowski