Logo de protestants.org
Cinéma

Cette rubrique est présentée par Pro-Fil

logo   

Le Tout Nouveau Testament

(France, Belgique, Luxembourg – 2015 – 1h52)

Réalisation : Van Dormael Jaco - Scénario  : Jaco van Dormael, Thomas Gunzig – Image  : Christophe Beaucarne – Prise de son : Dominique Warnier, François Dumont – Montage  : Hervé De Luze – Production  : Climax Films, Après le Déluge – Distributeur  : Le Pacte
Interprétation : Benoît Poelvoorde (Dieu), Yolande Moreau (La femme de Dieu), Pill Groyne (Ea), Catherine Deneuve ( Martine), François Damiens (François), Serge Larivière (Marc), Laure Verlinden (Aurélie), Didier de Neck (Jean-Claude), Romain Gelin (Willy), Marco Lorenzini (Victor)
Auteur :

Après des études de cinéma à l'INSAS (Bruxelles) et Louis Lumière (Lyon), Jaco van Dormael débute sa carrière en tant que metteur en scène de théâtre pour enfants. Il se lance ensuite dans la réalisation cinématographique au début des années 1980 avec des courts métrages plusieurs fois récompensés en festivals. En parallèle, il est également metteur en scène de théâtre et d'opéra. Il réalise son premier long-métrage en 1991, Toto le héros (Caméra d'Or au festival de Cannes), puis en 1996 Le huitième jour, en 2009 Mr Nobody. Le Tout Nouveau Testament est son quatrième long métrage.

Résumé :

Comment s'accommoder d'un père cruel sans réagir  ? C'est ce que nous raconte, en voix off, Ea la fille de Dieu. En envoyant par SMS les dates de décés à chaque homme et femme, elle va remettre en cause la volonté destructrice de Dieu. Avec humour et poésie, nous allons assister à l'écriture du Tout Nouveau Testament avec l'aide d'un clochard et de six nouveaux apôtres.

Analyse :



Le film de Jaco van Dormael a été sélectionné pour la section «  la Quinzaine des réalisateurs  » au dernier festival de Cannes. Hormis Catherine Deneuve, ce film est joué uniquement par des comédiens belges. Il a remporté le prix du public et le prix du jury au festival international du film de Haugesund en Norvège.

Dans une comédie loufoque, après une introduction délirante mettant en scène des animaux dans toutes sortes de situation de la vie quotidienne, le réalisateur nous convie avec une mise en scène endiablée, une liberté de ton et 1000 idées à la seconde, à partager l'image insolite d'un Dieu violent et tyrannique. Vivant dans un 3 pièces/cuisine avec sa femme, sa fille de 10 ans et la statue de son fils JC, Dieu ne pense qu'à satisfaire sa méchanceté vis à vis des hommes. Par ennui, il a créé des lois cruelles et odieuses. Mais sa fille réagit. Avec l'aide de son frère JC, elle décide d'envoyer la date de décès à chacun des habitants de la planète et part à la conquête de Bruxelles et de six nouveaux apôtres pour écrire le Tout Nouveau Testament.

Cette comédie, une relecture de la Bible, est construite sous la forme d'un conte. Le méchant, Dieu, y côtoie la bonne fée, sa fille. Un tunnel partant de la machine à laver permet de passer du monde clos de l'appartement au monde des humains, Bruxelles. On suit en parallèle les vies des différents protagonistes qui s'entremêlent au gré de gags distillés tout au long du film. Le Tout Nouveau Testament regorge d'absurdités, de situations cocasses, de poésie, d'humour sans jamais tomber dans l'irrévérencieux.

La musique composée et interprétée par An Pierlé au piano est assortie de musiques diverses : baroque, classique, variétés françaises. Chaque personnage a son propre thème. Ce qui permet au réalisateur de diriger les sentiments des spectateurs. Une main qui danse sur la musique de Haendel, un poisson volant qui chante du Charles Trenet, une relation de tendresse entre une femme et un gorille symbolisée par une musique de cirque...

Avec une petite fille de 10 ans, six apôtres : une manchote, un obsédé, un assassin, une femme délaissée, un employé de bureau et un garçon qui veut devenir une fille accompagnés d'un clochard chargé de rédiger les pages du Tout Nouveau Testament, ce film parle à nos sentiments et à nos émotions : la tristesse, la joie, la déception, la peur, l'amour et nous indique que chacun doit prendre sa vie en main et vivre pleinement sa vie sans se soucier du reste.

Marie-Christine Griffon