Logo de protestants.org
Cinéma

Cette rubrique est présentée par Pro-Fil

logo   

Microbe et Gasoil

(France, 2015 - 1h43)

Réalisation : Gondry Michel - Scénario : Michel Gondry – Image : Laurent Brunet – Montage : Elise Fievet - Musique : Jean-Claude Vannier - Distribution France : StudioCanal
Interprétation : Audrey Tautou (Marie-Thérèse Guéret), Ange Dargent (Microbe=Daniel Guéret), Théophile Baquet (Gasoil=Théo Leloir), Diane Besnier (Laura)
Auteur :

Baigné dans la musique et l'électro (mère pianiste, père vendeur de guitares électro, grand-père inventeur d'un synthé) Michel Gondry (né en 1963) commença par le dessin et la pop. Grand réalisateur de clips vidéo (publicité et musiciens, notamment Björk), son premier long métrage fut sélectionné hors compétition à Cannes (Human Nature, La nature humaine, 2001). Ses réalisations éclectiques (Eternal Sunshine of the Spotless Mind, Du soleil plein la tête, 2004 ; La science des rêves 2006 ; Soyez sympa rembobinez 2008 ; L'épine dans le coeur 2009 ; Le frelon vert 2011 ; The We and the I (Le Nous et le Moi) 2012 ; L'écume des jours 2013) sont d'un créateur virtuose, original, sensible, à l'intelligence parfois difficile à suivre.

Résumé :

Deux copains de collège, dont les caractères les tiennent à l'écart du troupeau, s'embarquent pour des vacances folles et joyeuses à bord d'une maison à moteur et roulettes qu'ils ont fabriquée. Liberté, tendresse et imagination sont au pouvoir.

Analyse :



Cette fine comédie serait inspirée d'éléments autobiographiques de Michel Gondry (Microbe) : pourtant, elle a tout du conte peu vraisemblable. Les deux gamins, en vif contraste l'un avec l'autre, n'ont en commun que d'être différents des autres – et en particulier, de se complaire à cette différence malgré ce qu'elle leur coûte. Microbe, sans être spécialement petit ni malingre, se comporte comme si, ce qui lui vaut son surnom ; fortement introverti, il fera immédiatement équipe avec son opposé Gasoil, lequel ne tient pas en place, et saute sur toute idée qui lui passe par la tête... ce qui n'arrête pas. Ne pas chercher d'explication simpliste dans l'environnement familial de l'un ou de l'autre : ils sont aimés chez eux, mais aucune famille n'est "standard", les leurs pas davantage.

Il ne faut pas chercher non plus de leçon de vie ou de morale dans ce road-movie qui est avant tout un amusement. Daniel et Théo découvrent le monde et les autres avec ce mélange d'enthousiasme, de curiosité et de crainte qui est de leur âge ; ils résolvent leurs heurts mutuels en allant de l'avant sans s'y attarder, confiants qu'ils gagnent à leur duo ; et leur répulsion pour de nombreux aspects du monde autour d'eux – du téléphone portable à la chanteuse Shakira – est plus un ressort à inventions, bricolages et aventures qu'une critique sociale ou époquale. Plutôt que rire, vous sourirez à ce film, et vous en sortirez le cœur léger.

Jacques Vercueil