logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités

Groupes locaux

Parmi les festivals
Liens
Contact
Rechercher

Groupe local de Toulouse

Vendredi 7 avril ce sera CHEZ NOUS de Lucas Belvaux présenté par Chantal & Liliane

Vendredi 10 mars c'était LOVING de Jeff Nichols par Danielle & Roby

Difficile d'être un peu objectif, pour quelqu'un qui n'a pas apprécié un film, en rendant compte de la discussion dont il était l'objet. Essayons tout de même.

D'abord, l'accord s'est fait sur les thèmes abordés, ou suggérés, par ce récit inspiré d'un fait réel : la solidarité pouvant exister entre les personnes défavorisés ; la cohabitation pacifique et l'harmonie possibles entre 'ethnies' pauvres d'un même quartier peu fréquentable ; le triomphe de la justice sur l'ostracisme ; le rôle possible d'associations pour faire évoluer les législations iniques ; la difficulté d'accepter d'être le personnage emblématique d'une démarche visant un objectif noble en recourant à des méthodes contestables ; le milieu familial, refuge dans la tourmente ; le cas particulier des fédérations où les lois d'un état peuvent être contournées par un autre ou contestées au niveau fédéral. Mais avant tout, et surtout, l'Amour.

On a pu y voir le grand thème du film, (une énième version de Roméo en Juliette, en Virginie ségrégationniste), interprété sur un mode mineur sans grands effets ni exhibitionnisme, mais constamment présent à travers les regards, les attitudes et les paroles de Mildred et Richard. Des moments de tendresse touchants malgré -ou grâce à- la nature bien peu expansive de ce dernier. Apparaissent souvent les maisons ou ils vivent et celle en projet puis en construction. A travers ce symbole d'union du couple et d'épanouissement familial, il fut dit que 'Mildred construit l'amour avec ses mots et Richard avec ses mains', ce qui est peut-être le meilleur résumé du scénario ! Disons aussi que le jeu des deux principaux acteurs a été en général bien apprécié.

Il aurait été préférable de terminer par les points positifs, mais ceux-ci se sont imposés en premier. Reste donc à dire ce qui a moins plu : une musique trop présente (même horripilante !) ; un film assez plat, trop long ; une dispersion sur trop de thèmes empêchant de mieux présenter les plus intéressants ; des avocats peu convaincants (aucune scène de plaidoirie).

Le réalisateur aurait-il cherché à mettre le spectateur au niveau des principaux protagonistes, en ne montrant que ce que ceux-ci perçoivent, sentent et comprennent ou non ? La longueur du film serait-elle destinée à faire sentir l'écoulement du temps entre début du problème et sa résolution ?

Dix sept présents, dont deux n'avaient pas pu voir le film : moyenne 11,5/20 pour les 15 votants.



Ecrire un commentaire

Précisez si votre commentaire doit être
envoyé par courriel seulement au chef de groupe :
publié sur cette page :

Objet :

Message :





Réunion mensuelle le vendredi à 18h30

 

 

Contact : Monique Laville
Le Moulin du Riou 31410 Noé
05 61 87 35 86
metou.riou*laposte.net


Inscrivez-vous

pour être informé des mises à jour de cette page.

Votre nom :

Votre courriel :

Je désire être informé des mises à jour de la page du groupe de Toulouse
Je désire me désinscrire de ces mises à jour

Dernière mise à jour: 13/03/2017


Archive

Retrouvez tout ce qui important dans la vie des groupes en consultant la page

login

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr