logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


A la recherche du C'

Personnal Shopper : gémellité ou double personnalité

Le film d'Assayas est ambitieux. Son auteur laisse à chacun sa liberté d'interprétation mais donne des pistes à plusieurs niveaux. C'est la découverte et l'analyse de ces pistes qui est motivante.

Le récit au premier niveau est éclaté en plusieurs thèmes : le deuil, le monde de la mode, le fantastique, le thriller. Est-il possible d'y trouver une unité ?
Maureen, une Américaine androgyne qui vit à Paris, est personnal shopper d'une star, Kyra. Son frère jumeau, Lewis, est mort depuis environ trois mois. La jeune femme, amputée d'une partie d'elle-même, se retrouve en total déséquilibre. Lewis, médium, pensait que sa sœur l'était aussi : elle-même n'en est pas sûre. Cependant elle intervient au cours d'une chasse aux fantômes et en libère la grande maison de Lewis, que sa femme Lara souhaite vendre à présent. En cherchant à rencontrer l'esprit de son frère qui lui avait promis de garder le contact après sa mort, elle est poursuivie, même au moyen de SMS, par des communications mystérieuses qu'elle ne peut pas identifier comme provenant de son jumeau.

La star qu'elle assiste la fascine et tout à la fois provoque sa haine : Maureen, qui ne la rencontre qu'exceptionnellement et reste ignorée, se sent ramenée, à son service, à une existence de toutou. Un jour, passant déposer des bijoux chez sa patronne, elle la découvre sauvagement assassinée.

Le réalisateur joue au chat et à la souris avec ses spectateurs. Il les malmène, les perd, les rattrape, et les abandonne à la fin, complètement ahuris par le dernier échange : « C'est dans ma tête ? » demande Maureen à l'esprit frappeur. « Oui ! » répond celui-ci, en un seul coup. L'écran blanchit alors intégralement.

Libre à chacun de se torturer en remontant le film en marche arrière pour déterminer ce qu'est ce « C' » et à deviner le contenu des ellipses profondes et troublantes qui parsèment le scénario.

Trouver quels personnages du récit sont, pour Maureen, 'dans sa tête'

Les personnages que fréquente Maureen sont-ils tous réels, ou certains n'existent-ils que dans son imagination ? Réels, certainement, si on les voit avec des tiers, Lara veuve de Lewis, et Kyra, en conversation avec son avocat (un avocat, cela paraît bien terre à terre). Restent, comme candidats à habiter l'imagination de Maureen, Ingo, amant rejeté de Kyra, que Maureen a rencontré dans le salon de la star et à qui elle s'est confiée, et Erwin, le compagnon en mission à Mascate avec qui Maureen converse par Skype et qu'elle ne rencontre pas dans le film, même lorsqu'elle voyage pour le rejoindre.

Que Maureen se soit inventé un petit ami en voyage pour tromper sa solitude ne serait pas très étonnant, mais Ingo est un personnage clé que l'on ne voit qu'à deux reprises. Le spectateur soupçonne que c'est de lui que proviennent les SMS inconnus. D'autre part Maureen déclare dans une conversation Skype avec Erwin qu'Ingo a avoué l'assassinat de Kyra. Le spectateur a vu depuis le hall de son hôtel son arrestation, à sa sortie dans la rue, par deux policiers. Cette arrestation d'ailleurs n'était pas très claire : il semble qu'Ingo ait tiré sur l'un des deux et que le second ait porté secours à son collègue pendant qu'Ingo s'enfuyait. A-t-il vraiment été rattrapé plus tard ?
Reprenons. Maureen est entrée dans la chambre d'hôtel, mais l'avez-vous vue en ressortir ? La porte d'ascenseur s'est ouverte et refermée sur le vide, à l'étage comme ensuite au rez de chaussée, et de même pour la porte de la rue. Maureen serait-elle devenue invisible ? Par contre, Ingo est sorti une minute plus tard de cette même chambre… où Maureen était seule. Y a-t-il un ou deux personnages ?
Cette question est troublante surtout après le meurtre de Kyra que tous les deux semblaient haïr. Qui a fui, dans la scène maladroite de l'arrestation par les policiers ? Qui a tué Kyra ? Ingo, ou son double ? 

La communication 

On peut faire une sorte d'inventaire des moyens employés dans le film pour communiquer :

  • Les petits billets :
    • entre Maureen et Ingo pour se retrouver dans l'hôtel ;
    • entre Maureen et Kyra ;
    • entre Erwin et Maureen dans la maison de Mascate ;
  • Skype : entre Erwin et Maureen ;
  • SMS : entre un inconnu (Ingo ?) et Maureen ;
  • téléphone : entre Maureen et Kyra ;
  • table de bar : entre Lara et Maureen ;
  • par gestes : entre Maureen et Kyra qui parle à son avocat ;
  • conversation : entre Maureen et Ingo chez Kyra ;
  • via robinets : entre les esprits et Maureen ;
  • via coups sourds : entre les esprits et Maureen.

On trouve aussi dans le film une étonnante mise en abîme de communications : la consultation sur YouTube d'un soi-disant vieux téléfilm sur les expériences de spiritisme de Victor Hugo à Jersey.
 - Le smartphone retransmet... (support numérique, sens univoque dans ce cas)
 - un film tourné... (support pellicule, sens univoque)
 - d'après une retranscription... (support écrit, sens univoque)
 - d'une conversation de Victor Hugo avec des esprits (support oral dans un sens et chocs des pieds de guéridon dans l'autre).
Assayas établit un parallèle entre les communications numériques actuelles et le spiritisme en vogue au XIXème siècle. Impression d'irréalité ? Présence sur un écran mais absence physique ? Matérialisation sous une autre forme de la personne que l'on cherche à joindre ?

Le déséquilibre de Maureen, causé ou amplifié par la perte de son alter ego, se développe dans une solitude quotidienne peuplée de fantômes, numériques ou non, dans laquelle elle se complaît. Le réalisateur évoque peut-être alors la dérive actuelle de l'isolement provoqué par les écrans.

Nicole Vercueil

Personnal Shopper (France, 2016, durée : 1h50min)

Film fantastique

Réalisation et scénario : Olivier Assayas

Directeur de la photographie : Yorick Le Saux

Monteuse : Marion Monnier

Distributeur : Les Films du Losange

Avec Kristen Stewart (Maureen) ; Lars Eidinger (Ingo) ; Sigrid Bouaziz (Lara) ; Anders Danielsen Lie (Erwin)

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr