logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


Accueil
Rechercher
Informations
Activités
Groupes locaux Déplier/Replier
Parmi les festivals
Liens
Contact

Antiprix pour l'Antichrist

«Décerné» par le jury œcuménique du Festival de Cannes 2009

En dehors du rôle stricto-sensu du jury œcuménique, les jurés, à titre individuel et solidaire, ont décidé d'accorder un anti-prix au film « Antichrist » de Lars von Trier.

Nous avons considéré de notre devoir d'honorer le film le plus misogyne du « plus grand cinéaste du monde ». Le réalisateur suggère finement que la femme doit être brûlée sur le bûcher pour sauver le monde et que l'homme puisse enfin se mettre debout. Il crée pour finir la femme nouvelle - on se rappelle du célèbre « homme nouveau » - femme sans visage, sans personnalité.

Le Jury

Les commentaires postés sur notre site à propos de cet antiprix

Le Goanvic Alain 2009.6.20 11:56

J'estime que la remise d'un antiprix au film Antichrist de Lars von Trier est totalement injustifié. Pourquoi ce film plutôt que Kinatay de Mendoza, présenté aussi en Sélection Officielle où l'on assiste au dépeçage d'une femme?! En fait, Lars von Trier a peut être récolté ce qu'il a semé par son comportement provocateur! Mais un Jury doit savoir garder son sang-froid. Un Jury est désigné pour décerner un Prix, non pour accabler  l'oeuvre d'un artiste. Ce qui me désole le plus, c'est que le Jury Oecuménique s'est livré à une lecture totalement à contre-sens du film.

Qu'il soit une vision pessimiste de la vied'uncouple, plongé dans un monde chaotique et cauchemardesque depuis la mort de son seul enfant, c'est indéniable. Que le monde que nous présente LVT soit un monde sans Dieu, sans valeurs suffisamment intégrées pour faire face à ce Chaos, issu d'une histoire marquée de drames (et où les femmes ont certes payé un lourd tribut), je le reconnais complètement. Je n'adhère pas à cette vision désespérée ! Est ce que le public grec en assistant aux drames d'Euripide ou de Sophocle était supposé adhérer aux crimes des Atrides ou à celui de Médée ?

Cela n'est peut être qu'un faux débat, qui conduit surtout à une vision superficielle et polémique non seulement du film, mais surtout du réalisateur !

Autre chose: Je remarque que certains (à Pro-Fil et ailleurs ) ont décidé de ne pas aller le voir, à cause de cette ambiance de scandale. C'est leur droit, mais il ne faut pas le condamner pour autant. Aller le voir, c'est se faire une idée personnelle, c'est une démarche d'« honnête homme » au sens du XVIIIè siècle !

Arlette Welty-Domon 2009.5.28 15:19

Difficile de parler de ce qu'on n'a pas vu. Mais comme personne ne pourra m'obliger à aller voir ce film, je tiens simplement à intervenir sur l'attitude du jury œcuménique 2009 : si il a, en son âme et conscience, décidé de réagir aussi violemment, c'est que Monsieur von Trier l'a volontairement provoqué par ses images insupportables et son attitude de macho nordique content de lui.

Que cela ne soit pas du goût des organisateurs de la Sélection dont les choix sont forcément subjectifs, je le conçois aussi; mais lorsqu'on prétend être un spectateur responsable, encore faut-il se donner les moyens de le faire savoir là où l'on peut l'entendre.

Sinon, quelle différence avons-nous avec le public moutonnier des multiplex qui applaudit aux fadaises qu'on a choisies pour lui, uniquement parce qu'elles sont 'people' ?

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr