logo

Pro-Fil

"Protestant et Filmophile"


FID 2014 au jour le jour

Le camion

de Marguerite Duras
France, 1977, 80'
Marguerite Duras : Elle
Gérard Depardieu : Lui

Dans Le camion, Duras prononce ces mots, largement repris par la presse d'alors : «Tout est dans tout, partout, en même temps et tout le temps.»De la naïveté ou de la provocation ?
«Tout est dans tout, partout, en même temps et tout le temps.»Pour un mathématicien, cet expression conduit à une image d'envahissement de l'espace à trois dimensions («partout ») et de plus s'étendant ainsi dans le temps («en même temps et tout le temps »). Pas moyen d'y échapper, pas le moindre petit coin où s'abriter, se cacher. Tout y est, le mal comme le bien. Et la fin du monde, que le texte de Duras évoque en la souhaitant, emportera tout. Il n'y a plus d'ailleurs, d'au-delà, tout est appelé à disparaître. Nos vies, nos espoirs nos amours sont le fruit du hasard comme notre existence, destinés au sort des feuilles mortes.
Les images du film ne sont pas celles que Duras avait voulues initialement : le camion était trop étroit pour contenir le matériel et l'équipe chargée des prises de vues. Qu'importe, a décidé la cinéaste, la lecture se fera autour de la table de Neauphle et l'arrondi de son plateau figurera le volant du camion. Voici donc Depardieu et Duras assis devant les copies du scénario employant le conditionnel dont elle est si friande. «Le camion paraîtrait à nouveau.»De temps en temps, le spectateur voit le camion rouler dans des banlieues parisiennes où les futures cités poussent comme des champignons dans les champs labourés, ou sur des routes de campagne vers des villages campés sur des collines aujourd'hui disparues. Les voix alternent sans qu'un changement notable survienne dans le récit : un camionneur a pris une autostoppeuse d'un certain âge, elle parle, il écoute mais elle ne l'intéresse pas. Est-elle sincère ou non ? Cela, dans ce contexte, n'a probablement pas d'importance. Embarqués dans le camion nous ne sommes plus maîtres de notre direction.
Nicole Vercueil

Mentions légales

Vie privée

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier - -

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier - 04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr