logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Fiche technique :
RĂ©alisation : Lee Daniels; scenario : Suzan-Lori Parks, d’après l’Ĺ“uvre de Johann Hari ; musique : Kristopher Bowers ; photographie : Andrew Dunn ; montage : Jay Rabinovitz ; distribution France : Metropolitan FilmExport.

Avec :
Andra Day (Billie Holiday) ; Trevante Rhodes (Jimmy Fletcher) ; Garret Hedlund (Harry J. Anslinger).

Billie Holiday, une affaire d’État

Etats-Unis d'Amérique, 2021, 128min.

RĂ©alisation : Lee Louis Daniels

Biographie :

Lee Daniels, nĂ© en 1959, est un producteur, rĂ©alisateur, scĂ©nariste et acteur amĂ©ricain. Après avoir Ă©tĂ© infirmier, il dĂ©bute dans le cinĂ©ma comme directeur de casting puis producteur. Il se lance ensuite dans la rĂ©alisation avec un premier film Shadowboxer (2005), acquiert une reconnaissance avec son second film, Precious (2009) qui obtient deux Oscars, rĂ©alise en 2012 Paperboy, sĂ©lectionnĂ© Ă  Cannes, puis Le Majordome (2013). Il est l’auteur de la sĂ©rie Empire (Ă  partir de 2015) qui a eu un grand succès aux États-Unis.

Résumé :

En 1939, Billie Holiday est dĂ©jĂ  une vedette du jazz new-yorkais quand elle entonne « Strange Fruit », un vibrant rĂ©quisitoire contre le racisme qui se dĂ©marque de son rĂ©pertoire habituel. La chanson dĂ©chaĂ®ne aussitĂ´t la controverse, et le gouvernement lui intime de cesser de la chanter. Billie refuse. Elle devient dès lors une cible Ă  abattre.

Analyse :

On ne saurait se lasser des films qui nous parlent de la partie la plus sombre de l’histoire, toujours actuelle hĂ©las, de l’AmĂ©rique : la sĂ©grĂ©gation raciale. Un pays ne peut ĂŞtre « grand » quand il assassine une part de ses minoritĂ©s en raison de leur couleur de peau. L’actualitĂ© avec le meurtre de noirs par les forces de l’ordre qui a engendrĂ© le mouvement « Black Lives Matter » prouve que ce cancer est toujours virulent.

C’est ce dont nous parle ce film Ă  travers un biopic sur une tranche de la vie de Billie Holiday (1915-1959), peu mise en valeur jusqu’ici. Sa position politique dĂ©terminĂ©e quand elle dĂ©cide de ne pas retirer de son rĂ©pertoire sa chanson Strange fruit Ă©voquant le lynchage des noirs dans le sud des États-Unis, ce qui, Ă  partir de 1947, lui attire les foudres de l’agent du FBI Henry Hanslinger qui la harcèlera jusqu’Ă  sa mort en utilisant des mĂ©thodes de voyous pour la faire tomber (elle sera incarcĂ©rĂ©e deux fois).

Le premier plan commence par une image d’archives qui progressivement devient glaçante. Un groupe de personnes blanches en cercle qui a l’air joyeux. Doucement la camĂ©ra nous dĂ©voile le premier plan de la photo : le corps martyrisĂ© d’un noir que ces gentilles personnes ont lynchĂ©. Dans une mise en scène flamboyante, que d’aucuns pourraient trouver excessive, Lee Daniels nous fait partager la vie mouvementĂ©e de cette star du jazz, rare femme noire Ă  l’ĂŞtre dans les annĂ©es 30, Ă  l’enfance malheureuse, violĂ©e Ă  10 ans puis prostituĂ©e, avec un soin particulier Ă  reconstituer les dĂ©cors, les costumes, les couleurs et l’atmosphère de l’Ă©poque. Pour incarner Billie Holiday le rĂ©alisateur a pris un risque : donner le rĂ´le-titre Ă  une chanteuse qui n’avait jamais jouĂ© la comĂ©die. Le rĂ©sultat est Ă©poustouflant. Andra Day a rĂ©vĂ©lĂ© un extraordinaire talent, passant avec nuances et conviction de la joie, Ă  la colère, tour Ă  tour combative et dĂ©foncĂ©e par la prise de drogue. Elle est terriblement bouleversante et attachante. Elle a d’ailleurs Ă©tĂ© rĂ©compensĂ©e au Golden Globes pour ce rĂ´le.

Un film qui met en lumière une pionnière des droits civils et des droits des femmes, un film nĂ©cessaire quand on sait qu’il a fallu attendre fĂ©vrier 2020 pour que le lynchage soit dĂ©sormais considĂ©rĂ© comme un crime au niveau fĂ©dĂ©ral.

Marie-Jeanne Campana

Autres articles sur ce film




Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact