logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS






Fiche technique :
Réalisation : Tom McCarthy. Scénario : Tom McCarthy, Thomas Bidegain, Noé Debré. Photographie : Masanobu Takayanagi. Montage : Tom McArdie. Musique : Mychael Danna. Distribution France : Universal Pictures.

Avec :
Matt Damon (Bill Baker), Camille Cottin (Virginie), Abigail Breslin (Allison), Lilou Siauvade (Maya).

Stillwater

Etats-Unis d'Amérique, 2021, 160min.

Réalisation : Tom McCarthy

Biographie :

Tom McCarthy est né dans le New Jersey en 1955. Il fait la Yale School of Drama et commence sa carrière comme acteur. En 2003 il tourne son premier long métrage, The station agent (trois prix au festival de Sundance). En 2008, il réalise The Visitor (grand prix à Deauville), puis Spotlight, Oscar du meilleur film et meilleur scénario en 2016. Stillwater est présenté à Cannes et à Deauville en hors compétition.

Résumé :

Un ouvrier de l’Oklahoma, Bill Baker, se rend régulièrement à Marseille où sa fille, qui purge une peine pour meurtre, est incarcérée. Il ne croit pas à sa culpabilité et va mener son enquête.

Analyse :

Le scénario de Stillwater est celui d’un thriller ordinaire. Un père cherche à innocenter sa fille du meurtre de sa compagne. Sur cette base sommaire, le réalisateur campe un personnage étrange et attachant, Bill Baker, magnifiquement interprété par un Matt Damon très intériorisé. Il incarne cet Américain fruste de la ville de Stillwater, Oklahoma, religieux et monolithique qui vient se frotter à une ville lointaine, Marseille, en espérant secrètement prouver à sa fille que, malgré ses erreurs passées, il est un bon père et un soutien décisif. Ne parlant pas français, il s’appuiera vite sur une jeune femme célibataire, une comédienne. Le réalisateur a eu l’intelligence de faire appel à des acteurs et des scénaristes français pour rendre crédible l’action et il y réussit pleinement. En ce qui concerne la relation de Bill avec Marseille, sa nature, ses calanques et ses habitants, on retiendra surtout le match de football de l’OM, filmé dans les tribunes populaires du stade Vélodrome où Bill, incrédule, accompagné de la petite Maya, la fille de Virginie, est immergé dans la foule exubérante des supporters. Bill se rend aussi dans les quartiers Nord de Marseille, à la recherche d’un témoin qui innocenterait sa fille ; il va se trouver confronté aux guetteurs, aux dealers, à la faune multiraciale du quartier, à la loi du silence et finalement à la violence. Le rapprochement avec le très beau film de Cédric Jimenez, BAC Nord, est frappant. Les relations entre Bill et Virginie sont traitées avec beaucoup de justesse et de pudeur. Tout devrait les séparer. Bill est un homme simple, un ancien alcoolique, qui n’a jamais mis les pieds dans un théâtre tandis que Virginie joue dans un théâtre d’avant-garde et pourtant le réalisateur finit par nous faire croire à la profondeur de leur liaison. C’est bien ce choc des cultures qui est le principal intérêt de ce beau film.

Jean Wilkowski

Autres articles sur ce film