logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Fiche technique :
Thierry de Peretti. ScĂ©nario : Thierry de Peretti et Jeanne Apetkan d’après le livre d’Emmanuel Fansten. Photographie : Claire Mathon. Montage : Lila Deciles. Distribution : Pyramides distribution.

Avec :
Roschdy Zem (Hubert Antoine). Pio Marmaï (Stéphane Vilner). Vincent Lindon (Jacques Billard). Julie Moulier (Julie). Valérie Bruni-Tedeschi (La procureure).

Enquête sur un scandale d’Etat

France, 2022, 123min.

RĂ©alisation : Thierry de Peretti

Biographie :

Thierry de Peretti, nĂ© en 1970 Ă  Ajaccio, a Ă©tudiĂ© l’art dramatique au cours Florent avant d’ĂŞtre comĂ©dien dans des pièces de Sartre, Kafka, Claudel, etc. Il a aussi jouĂ© dans des Ĺ“uvres qu’il a mises en scène (Enquist, Koltes, Durringer, Shakespeare, Rimbaud, etc.). Il s’est tournĂ© aussi vers le cinĂ©ma : Les Apaches (2013) et Une vie violente (2017, sur les luttes nationalistes corses), avant de rĂ©aliser EnquĂŞte sur un scandale d’Etat.

Résumé :

Hubert Antoine, un ancien infiltré des stups, contacte un journaliste de Libération, Stéphane Vilner, pour dénoncer un trafic de drogue dirigé par un haut gradé de la police, Jacques Billard.

Analyse :

Ce film, inspirĂ©, est-il dit, de faits rĂ©els, comporte trois personnages principaux: l’infiltrĂ©, le journaliste et le chef de police. Tour Ă  tour manipulateurs et manipulĂ©s, ils vont jouer un jeu complexe, difficile Ă  suivre mais fascinant. L’histoire dĂ©bute par une longue sĂ©quence oĂą Hubert Antoine attend dans une villa de Marbela. Arrivent trois bateaux rapides qui dĂ©chargent une grosse cargaison dont on devine que c’est de la drogue. Il aide au dĂ©chargement. SurveillĂ©e par la police, cette drogue va filer vers Paris et Amsterdam. C’est la tactique du chef de la rĂ©pression du trafic des stupĂ©fiants, Jacques Billard : il estime prĂ©fĂ©rable de dĂ©manteler les rĂ©seaux une fois la drogue acheminĂ©e, plutĂ´t qu’essayer de la saisir en amont. Lors d’une prise très importante de drogue Ă  Paris on voit d’ailleurs, en images d’archives, le prĂ©sident Hollande fĂ©liciter les policiers ! Cependant, reconnaĂ®t Billard, 17 tonnes sur 150 c’est ridicule. Il est bien un ancien ami de Hubert mais ils se sont fâchĂ©s, pour des raisons que le rĂ©alisateur n’explique pas. Maintenant Hubert soupçonne Jacques d’ĂŞtre passĂ© du cĂ´tĂ© du banditisme et de faire du trafic pour son propre compte. C’est pourquoi il contacte un jeune journaliste de LibĂ©ration, StĂ©phane, pour l’aider Ă  rĂ©vĂ©ler l’affaire. Cela nous vaut de très intĂ©ressantes scènes au siège du journal oĂą sont dĂ©cidĂ©s les articles du jour et les enquĂŞtes Ă  mener. La mise en scène est sèche et nerveuse, les plans sont courts et collent bien Ă  l’action. Il y a cependant beaucoup trop de scènes assourdissantes dans des boĂ®tes de nuit oĂą les dialogues sont inaudibles, beaucoup trop de plans dont on a l’impression qu’ils sont inachevĂ©s, beaucoup trop d’ellipses. Cela rend souvent le film difficile Ă  suivre, ce qui finalement vient gâter notre plaisir.

Jean Wilkowski

Autres articles sur ce film