logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Fiche technique :
 

Réalisation : Thierry Michel - Scénario : Christine Pireaux, Thierry Michel - Production : Les films de la passerelle - Distribution : JHR films.

L’empire du silence (Documentaire)

Belgique, 2022, 110min.

Réalisation : Thierry Michel

Biographie :

Né en 1952 à Charleroi, Thierry Michel engage à 16 ans des études à l’Institut des Arts de Diffusion, à Bruxelles. En 1976, il entre à la télévision belge où il réalise de nombreux reportages: cinéaste, photographe et journaliste, il dénonce -des mines de charbon aux prisons, et du Brésil au Maghreb et à l’Afrique noire- les détresses et les révoltes du monde, mêlant parfois fiction et réalité.

Résumé :

Depuis vingt-cinq ans, la République Démocratique du Congo est déchirée par une guerre largement ignorée des médias et de la communauté internationale. Les victimes se comptent par centaines de milliers, voire par millions. Les auteurs de ces crimes sont innombrables: des mouvements rebelles, mais aussi des armées, celles du Congo et celles de pays voisins.

Analyse :

Parcourant le pays caméra à l’épaule depuis trente ans, l’auteur tient, à travers onze de ses films, une chronique cinématographique de l’histoire tumultueuse du Congo Zaïre depuis 1990 -au décours d’une dictature de 30 ans du colonel Mobutu, marquée par la corruption et la répression. Le Dr Denis Mukwege, prix Nobel de la paix 2018 -auquel le réalisateur a consacré son avant dernier film L’homme qui répare les femmes (2015)- déclarait à Oslo « Je viens d’un des pays les plus riches de la planète. Pourtant, le peuple de mon pays est parmi les plus pauvres du monde ». De fait, après avoir montré les exodes de réfugiés, les massacres de milliers de victimes, l’enrôlement d’enfants soldats, les viols et mutilations sexuelles, le réalisateur, témoin des combats, des espoirs et des souffrances du peuple congolais, retrace dans ce film, et dans une perspective historique, les enchaînements de cette impitoyable violence et met à jour les nombreux responsables -notamment dès 1996 des milices rwandaises- des crimes de guerre et des violations des droits humains perpétrés au Congo, pour s’accaparer le pouvoir et les richesses du pays, en toute impunité et dans l’indifférence générale. Richement documenté, et s’appuyant aussi bien sur le rapport Mapping de l’ONU et des archives souvent insoutenables que sur les paroles des témoins directs et des survivants, lEmpire du Silence n’est pas seulement une Å“uvre bouleversante d’un expert de la région, il est surtout un cri d’indignation qui dénonce l’impuissance voire la complicité des institutions nationales et internationales dans la souffrance des enfants, des femmes et des hommes du Congo.

Jean-Michel Zucker

Autres articles sur ce film