logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Fiche technique :
Ecriture et rĂ©alisation : Thomas Lacoste. Image : Enaut Castagnet et Catherine Georges. Son : Renaud Michel et Jeremy Garat. Montage : Gilles Volta. Montage son : Benoit Gargonne. Musique originale : GrĂ©goire Auger. Production : Sister Productions, La bande passante; avec Gastibeltza Filmak et Prima Luce. Distribution : Nour Films.

L’ hypothèse démocratique - Une histoire basque (Documentaire)

France, 2022, 160min.

RĂ©alisation : Thomas Lacoste

Biographie :

CinĂ©aste Ă©diteur et essayiste nĂ© en 1972, il a rĂ©alisĂ© depuis 2007 8 longs mĂ©trages et plus de 150 cinĂ©-entretiens. En 2012, l’ensemble de son travail a fait l’objet d’un coffret DVD Penser critique, Kit de survie Ă©thique et politique pour situations de crise(s). Il poursuit actuellement avec le dĂ©veloppement de 2 sĂ©ries documentaires La RĂ©volution Spinoza, et une histoire des soulèvements populaires du Moyen-Age Ă  nos jours.

Résumé :

L’hypothèse dĂ©mocratique - Une histoire basque propose pour la première fois le rĂ©cit sensible de la sortie politique du plus vieux conflit armĂ© d'Europe occidentale. Acteurs, victimes et nĂ©gociateurs de la paix nous plongent dans l’histoire d’un peuple qui, face aux violences Ă  l’oeuvre, a su inventer une nouvelle voie et agir sur sa propre destinĂ©e.

Analyse :

La lutte clandestine, politique et armĂ©e, de l’ETA (Euskadi ta Askatasuna : pays basque et libertĂ©) pour la prĂ©servation de la basquitude et notamment de la langue basque a Ă©tĂ© une histoire stigmatisĂ©e de toutes parts, que l’Etat espagnol comme l’Etat français ont encore du mal Ă  regarder en face. Ce rĂ©cit choral passionnant, rĂ©flĂ©chi et mesurĂ© retrace l’itinĂ©raire du mouvement indĂ©pendantiste basque Ă  travers les tĂ©moignages courageux et Ă  visage dĂ©couvert de nombreux militants et responsables de l’ETA et de la gauche abertzale (patriote) ainsi que de ceux d’autres acteurs du conflit, notamment ses victimes et des mĂ©diateurs Ă©trangers. Le dispositif d’Ă©coute mis en place ici leur donne le temps de parler Ă  leur propre rythme, et de convaincre le spectateur de leur intĂ©gritĂ© et de leur bonne volontĂ©. Celui-ci, sensibilisĂ© dès les premiers plans du film sur le Guernica de Picasso, est ainsi tenu en haleine pendant plus de 2h par l’entrecroisement de ces voix et d’images d’archives qui Ă©voquent les grandes Ă©tapes du conflit: les 1ers attentats contre le franquisme dès 1959; le procès de Burgos en dĂ©cembre 1970 contre 16 militants dont 6 condamnĂ©s Ă  mort; le terrorisme d’Etat espagnol des commandos para-policiers et paramilitaires des annĂ©es 1983-87; les Ă©checs successifs des pourparlers de paix Ă  partir des annĂ©es 2000; le renoncement unilatĂ©ral de l’ETA en 2011 Ă  une lutte armĂ©e de 40 ans, suivi le 8 avril 2017 de la restitution de son arsenal d’armes. Il est extraordinaire dans ces conditions de constater que, malgrĂ© les souffrances endurĂ©es par les militants basques et l’hostilitĂ© des Etats espagnol et français qui continue Ă  les poursuivre, ce ne sont pas les sentiments de haine ou de vengeance qui prĂ©valent chez eux. La fin du film -qui n’est ni un rĂ©quisitoire contre l’Etat espagnol ni une cĂ©lĂ©bration de l’ETA- est Ă©mouvante oĂą la veuve d’un policier tuĂ© par l’ETA et la fille d’un militant indĂ©pendantiste emprisonnĂ© et torturĂ© dialoguent, et arrivent, sans qu’on puisse parler de rĂ©conciliation, Ă  «partager la douleur».

Jean-Michel Zucker

Autres articles sur ce film




Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact