logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Fiche technique :
RĂ©alisation et scĂ©nario : Martin Mac Donagh, Photographie :Ben Davis. Montage :Mikkel Nielson. Musique :Carter Burwell. Distribution France : Walt Disney Company.

Avec :
Colin Farrell (PĂ driac), Brendan Gleeson (Colm), Kerry Condon (Siobhan), Barry Geoghan (Dominic).

Les Banshees d’Inisherin

Irlande, 2022, 114min.

RĂ©alisation : Martin Mac Donagh

Biographie :

Martin Mac Donagh est nĂ© en 1970 Ă  Londres. Ses parents Ă©tant retournĂ©s en Irlande, il doit très vite se dĂ©brouiller seul et il commence une carrière d’acteur de théâtre. En 2006 il rĂ©alise Six Shooter, un court mĂ©trage avec dĂ©jĂ  Brendan Gleeson, puis Bon baisers de Bruges, primĂ© Ă  Sundance en 2008. Suivront 7 psychopathes (2012), Three Bilboards (2017, primĂ© Ă  Venise). Les Banshees d’Inisherin a reçu le prix du Meilleur scĂ©nario Ă  Venise en 2022.

Résumé :

En 1923, sur la petite Ă®le irlandaise d’Inisherin, une guerre Ă©clate : sans raison apparente, Colm dĂ©cide du jour au lendemain de rompre la vieille amitiĂ© qui le lie Ă  Pádraic.

Analyse :

Dès le dĂ©but du film, le rĂ©alisateur instille l’angoisse en faisant marcher PĂ draic dans les paysages tourmentĂ©s de son Ă®le. On sent que quelque chose ne va plus mais on ne sait pas encore que l’amitiĂ© de PĂ draic et Colm est finie. Nous sommes donc sur une petite Ă®le isolĂ©e, au large de l’Irlande. Peut-ĂŞtre est-ce en raison d’une probable consanguinitĂ©, les habitants sont presque tous un peu simplets. On rencontre Dominic, l’innocent pacifique du village, dont le père est policier, une vieille dame qui se veut la banshee -celle qui annonce la mort-, plus comique qu’effrayante. Les deux personnages principaux n’Ă©chappent pas Ă  l’Ă©trangetĂ© de la population d’Inisherin : PĂ driac est un benĂŞt sympathique, manifestement un peu niais et Colm, le violoneux de l’Ă®le est un lourdaud qui souhaite composer une Ĺ“uvre au violon et qui ira dans son dĂ©lire jusqu’Ă  l’automutilation. Les deux acteurs s’Ă©taient dĂ©jĂ  rencontrĂ©s dans Bons baisers de Bruges. Ils y jouaient, comme dans ce film, des personnages subtilement dĂ©jantĂ©s. Le seul rĂ´le un peu sensĂ© est celui de Siobhan, la sĹ“ur de PĂ driac : elle quittera l’Ă®le avant la fin du film. La rĂ©alitĂ© historique n’est pas loin puisqu’on entend des coups de feu provenant de la grande Ă®le, l’Irlande toute proche oĂą la guerre entre l’IRA et l’Angleterre fait rage. Le pub joue un rĂ´le important avec son grand bar comme dans les westerns oĂą les personnages se parlent d’un bout Ă  l’autre. Les animaux sont très prĂ©sents, les chevaux, les vaches que PĂ driac conduit entre les murets des chemins de l’Ă®le et surtout le chien de Colm et l’ânesse naine de PĂ driac qui a tous les droits dans sa maison. Le fil de l’intrigue est très tenu : quelle est la cause rĂ©elle de la brouille des deux amis ? L’intĂ©rĂŞt du film, accru par le mĂ©lange rĂ©jouissant des parlers anglais et irlandais, rĂ©side dans l’absurditĂ© subtile et comique des relations entre les personnages et cela en fait une farce jubilatoire. En cette fin d’annĂ©e, - c’est loin d’ĂŞtre nĂ©gligeable.

Jean Wilkowski

Autres articles sur ce film

  • Emission Champ Contrechamp du 24 janvier 2023 Jean-Michel Zucker et Françoise Wilkowski-Dehove, Jean Wilkowski, Marie-Jeanne Campana,


    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact