logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de Locarno 2013

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du festival


Se-rae Cho, © Festival del film Locarno 2013


Né en Corée du Sud, Se-rae Cho a débuté sa carrière comme romancier et scénariste et s’est également aventuré à tenir des clubs de go. The Stone est son premier long métrage.

Fiche technique

Réalisation : Se-rae Cho
Interprètes : Hyunseung (Dong-in) Cho, Roi-ha Kim, Won-sang Park
Photographie : Kyung-ho Ha
Musique : Hyung-woo Roh
Costumes : Ui-sun Jung
Décors : Heung-suk Oh
Scénario : Se-rae Cho
Son : Chul-ho Chang
Montage : Jin-hwa Um
Production :Shine Pictures, Goyang-si, gyeonggi-do
Droits mondiaux : Finecut Co.

The Stone de Se-rae Cho

Corée du Sud· 2013 ·, durée: 113', langue originale: coréen. Sélection Cinéastes du présent

Synopsis: Nam-hae, le chef d’un petit gang, rencontre par hasard Min-su, un jeune joueur de go qui ravive son intérêt pour ce jeu. Malgré son exceptionnel talent, Min-su a perdu son temps à jouer sans faire véritablement carrière dans le jeu de go. Nam-hae ordonne à son second de convaincre le jeune homme de lui donner des cours particuliers. Tandis que Nam-hae passe des moments paisibles à s’initier au go en compagnie de Min-su s’autorisant subitement à réfléchir à sa vie, le jeune joueur de go découvre quant à lui l’univers louche de son «élève» qu’est la pègre. Mais lorsque sa concurrence veut étendre son territoire, Nam-hae est entraîné sur une voie destructrice.

Ce film réunit tous les ingrédients qu’on attend d’un film asiatique : les bagarres cruelles, la maîtrise de soi du héros, la relation maître-disciple – même si ici elle est subvertie par le fait que le maître soit en âge d’être le fils de son élève. Mais c’est peut-être là un nouveau signe des temps ?
A part cette inversion des générations, même si elle est loin d’être anodine, pas grand chose de vraiment nouveau donc. Mais le spectateur en apprend des tas sur l’univers du go, domaine que le réalisateur maîtrise visiblement superbement.
Un premier film prometteur.

Waltraud Verlaguet

Festival du film de Locarno 2013, Sélection cinéastes du présent

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact