logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de Montauroux 2019

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du festival

Tremblements (Temblores)

de : Jayro Bustamante, France/Guatemala/Luxembourg 2019, 107min.

Juan Pablo Olyslager © TuVasVoir - François Silvestre de Sacy

La terre tremble comme en écho au tremblement affectif et relationnel qui se prépare dans cette famille sud-américaine. 

Double tremblement de terre lorsqu'un père de famille, bon mari, aimant ses enfants, révèle son homosexualite .

La honte s'abat sur cette famille bourgeoise, évangélique tres pratiquante 

Sous la pression des siens, de l'église, et peut-être parce que déchiré entre son homosexualité et le désir de revoir ses enfants, Pablo accepte de se soumettre à la thérapie proposée par l'église.

Therapie de choc, humiliante, dénuée de tout amour du prochain, qui commence avec une longue douche salvatrice et se termine par un vaccin anti-homosexualité. Le tout supervisé par une équipe aux allures militaires et malsaines, convaincue de son bien-fondé. 

Ce film choquant et émouvant nous plonge dans un drame familial et sociétal où la tolérance est absente.

Il évoque également le pouvoir intrusif et presque politique de ces nouvelles églises évangéliques d'Amérique latine qui, au nom du Christ, jugent et châtient.

L'acteur est remarquable et j'ai apprécié l'ambiance sombre qui domine.

PS : petite remarque, meme si j'ai aimé ce film fort. je ne suis pas d'accord avec le choix du jury Profil. Ce film signe l'arrêt de mort symbolique de Pablo. 

Jacqueline Barbaccia

Prix du jury Pro-Fil Montauroux 2019

Autres articles en ligne pour ce film :

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact