logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de Gardanne 2019

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du festival

Interprétation : Dario Grandinetti (Claudio), Andrea Frigerio (Susana son épouse), Laura Grandinetti (Paula leur fille), Diego Cremonesi (Dieguito le 'hippie'), Alfredo Castro (Sinclair le détective), Susana Pampín (l'enseignante)

Rojo

de : Benjamin Naishtat, Argentine, Brésil, France, Allemagne, Pays-Bas 2019, 109min.

vocat aisé et citoyen tranquille, Claudio, après une vive altercation avec un provoquant contestataire, doit faire face au décès de cet inconnu. Il croit pouvoir reprendre sa vie rangée, mais un enquêteur perspicace le met face à ses monstres et à ceux de la société. Se fait en effet sentir dans celle-ci le climat propice qui prépare le terrain de la fascisation : une première scène saisissante dépeint une demeure abandonnée, pillée par le voisinage plein d'apparente décence des 'disparus'.

Le train-train des vies bourgeoises de l'avocat et les siens, avec magouilles immobilières et corruption, occupe bonne partie du film, parfois languissant ; la survenue du détective privé mettra du piquant dans le scénario. Mais les rumeurs de coup d'Etat, le discours glorifiant les bienheureux Argentins qui ne demandent qu'à travailler sagement dans leur riche et beau pays, et la fraternité revendiquée avec le 'grand peuple des Etats-Unis', mettent sans ambiguïté sur la piste de la dictature argentine.

 

Jacques Vercueil

Autres articles en ligne pour ce film :

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact