logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du groupe de Mulhouse

Autres articles en ligne pour ce film :

Les fiches de film du groupe de Mulhouse

Papicha ou l'esprit de résistance

Au début des années 90, juste au début de la "Décennie sanglante" qui allait déchirer l'Algérie, Nedjma et ses amis sont des jeunes filles aspirant simplement à vivre leur vie affranchies des codes et des convenances d'une société patriarcale.

Mais le totalitarisme religieux rôde déjà. Des affiches de promotion du hijab iranien s'infiltrent jusque dans les murs de la cité universitaire. De petits commandos de femmes intégralement couvertes se chargent d'imposer un nouveau code vestimentaire, signe d'une oppression d'autant plus forte qu'elle se fonde sur une prétendue légitimité religieuse et n'hésite plus à tuer.

Si l'ambition initiale de Nedjma d'organiser un défilé de mode à l'intérieur de la Cité peut paraître dérisoire et futile au vu du danger et des risques qu'elle encoure et fait encourir à ses amies, c'est pourtant bien dans la revendication de ces choses apparemment futiles que se trouve la revendication essentielle: que justement de telles choses n'aient plus d'importance et surtout pas celle de risquer sa vie pour cela.

Nedjma se découvre résistante lorsque sa sœur journaliste est tuée. Et son opiniâtreté à organiser son défilé, malgré les embûches est une forme d'hommage à cette sœur, tout comme son refus de quitter l'Algérie pour un exil français où elle n'aurait plus eu que la liberté relative d'une épouse. C'est au nom des idéaux de sa sœur, sans qu'il soit utile de les expliciter, tant elle apparaît comme un modèle de liberté et d'indépendance. C'est dans le sang de cette soeur qu'elle va teindre ses premières robes.

Pour ne pas laisser la victoire sans combattre aux intolérants, pour ne pas abdiquer sa liberté, pour refuser toutes ces petites lâchetés qui font le lit des régimes d'oppression, Nedjma ira au bout de son idée. Aujourd'hui que reviennent de tous côtés, les intolérances religieuses avec leur cortège d'interdits et d'obligation, Papicha résonne comme un appel à la résistance, à sa manière, en recherchant ce qui est beau contre l'omniprésence du laid et l'avilissement des âmes qui l'accompagne.

Un appel d'autant plus important qu'il s'inscrit dans le contexte de la "nouvelle révolution algérienne" de 2019 qu'il faut suivre de très près.

Roland Kauffmann

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact