logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS




Retour à la page du groupe

Réunion mensuelle le vendredi à 17h30

Prochaines réunions :

16 novembre

13 décembre

10 janvier

7 février

14 mars

11 avril

9 mai

 juin

4 juillet

 

 

Contact : Monique Laville
Le Moulin du Riou 31410 Noé
05 61 87 35 86
metou.riou*laposte.net

Groupe local de Toulouse

Le 3 juillet, ce sera COMME UN AVION de Bruno Poladyles.


Articles en ligne pour ce film :


Articles en ligne pour ce film :

Le 5 juin, c'était My Old Lady.

Premier film d'un jeune réalisateur de 76 ans, nous pouvions être sur nos gardes. Eh bien non, ce film a bien des qualités. Notamment de faire sentir tout ce que le (bon) cinéma doit aux millénaires d'expérience du théâtre. Israël Horovitz, avec prés de 60 ans de théâtre derrière lui, est un orfèvre es dialogue, maître es mise en scène et expert es casting. Des réserves ont été exprimées : la fin se devine dès le début ; le scène de l'éthylisme est trop longue ; les vues de Paris sont filtrées par la francophilie manifeste du réalisateur ; aucune innovation dans ce 1er film. Bien sûr, nous n'assistons pas à une révolution du 7ème art. Mais cela atténue-t-il le charme certain, et les émotions, d'un moment passé avec deux anglo-saxons (états-unien et britannique), une franco-british, et plusieurs français ? Tous personnages auxquels des acteurs, très bien dans leurs rôles, donnent vie et présence. Aux producteur/scénariste, acteurs, techniciens, peut aller notre gratitude pour le soin apporté à bâtir une belle œuvre de fiction dramatique, moment privilégié pour l'esprit et les yeux : diction parfaitement claire, dialogues ciselés, plans séquences laissant le temps nécessaire aux interprètes et aux spectateurs, éclairages soignés, décors parfaits, cadrages soigneux. Etc. Horovitz voulait prendre des risques ''pour ne pas devenir vieux'', et il a bien fait ! Qu'il continue ! Quelques répliques remarquées, à replacer dans leur contexte, bien sûr : ''Une fleur parfaite est déjà presque vieille'' ; ''Jusqu’à 10 ans tu as été mon enfant après tu es devenue ma fille'' ; ''Je suis né avec un couteau d'argent dans le dos''. Nous étions 21 à noter ce film entre 10 et 16 avec moyenne à 13,3/20.

 

Les fiches de films du groupe de Toulouse

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact