logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS






Fiche technique :
Réalisation et scénario : Aki Kaurismäki ; image : Timo Salminen ; montage : Timo Linnasalo ; musique : Leevi Madetoja ; distribution France : United International Pictures.

Avec :
Markku Peltola (M.), Kati Outinen (Irma), Juhani Niemelä (Nieminen), Kaija Pakarinen (Kaisa Nieminen).

L'homme sans passé (Mies vailla menneisyyttä)

Allemagne, Finlande, 2002, 97min.
Cannes 2002 : Prix du Jury œcuménique, Grand prix du Jury et Prix d'interprétation féminine (Kati Outinen).

Réalisation : Aki Kaurismäki

Biographie :

Lorsque Aki Kaurismäki se présente à l'école de cinéma d'Helsinki il y est refusé, mais sa passion du cinéma le pousse à se cultiver dans les cinémathèques, muni d'un petit job pour vivre. Son frère, cinéaste, le fait écrire, jouer et coréaliser dès son film de fin d'études. Les débuts du succès se profilent avec les épopées burlesques du groupe musical : Leningrad cowboys. L'homme sans passé obtient le Prix d'interprétation féminine à Cannes et des prix dans de nombreux festivals.

Résumé :

Arrivant en train à Helsinki, un homme se trouve sauvagement agressé, au point de devenir amnésique. Des SDF du port le prennent en pitié et lui trouvent un hébergement dans un conteneur voisin du leur. Avec de l'aide et du courage, il saura rebondir et devenir un moteur de renouvellement pour chacun de ses amis.

Analyse :

Transporté à l'hôpital pour soigner ses blessures, l'homme est déclaré mort peu après. Le médecin laisse l'infirmière s'occuper du corps : « Je dois aller à la maternité ! » (Kaurismaki, dans chacun de ses films, garde son humour noir en toutes circonstances : la vie continue). Personne ne sait le nom de l'homme, ni ne connaît des proches à prévenir. Toutes ses affaires ont disparu. Cependant il se réveille seul de son coma, redresse son nez brisé d'un geste accompagné d'un craquement sec et quitte les lieux. C'est un homme affaibli mais neuf, une vie devant lui à construire. Il sera appelé M..

Sur un terrain vague en zone portuaire où il a échoué, seuls deux enfants portent secours au blessé, et vont chercher leur père ; la famille au complet l'accueille et le soigne dans leur conteneur (un parmi d'autres délaissés par les dockers). M. renaît, recouvrant la parole. Malgré une amnésie totale, son amour de la musique est resté ancré en lui. En récupérant des forces, M. passe rapidement d'une période 'infantile' à 'l'âge adulte', s'emploie à faire un chez lui de son conteneur vide et à trouver du travail. C'est dans ce contexte qu'on réalise combien cette communauté de SDF est énergique, ingénieuse et solidaire.

Un autre groupe occupe un lieu voisin : c'est l'Armée du Salut qui soutient les SDF, soupe populaire, vêtements, etc.. Aussi généreux que coincés, les responsables emploient M. dans divers travaux et évoluent aussi, de leur côté, en cédant avec timidité à ses nombreuses initiatives culturelles et musicales. Dans un désert affectif, leur jeune recrue Irma, dans sa chambre solitaire, écoute chaque soir du rock avec nostalgie : « Everybody do the shake and dance... » avant d'éteindre.

La musique occupe une large part dans les films de Kaurismaki. Un des clous du maigre mobilier de M. est un vieux juke-box retapé après un séjour au rebut. Ce sera un élément non négligeable pour animer les pieds des jeunes musiciens joueurs de cantiques et surtout attirer l'intérêt d'Irma.

Les vues sur le port et les sons des sirènes de bateau en fond presque continu évoquent le nouveau départ de M. dans sa vie renaissante.

Nicole Vercueil

Autres articles sur ce film

  • L'homme sans passé Nicole Vercueil
  • Emission Champ Contrechamp du 25 mai 2021 Jean Lods et Françoise Lods, Jean-Michel Zucker, Jacques Champeaux, Marie-Jeanne Campana,
  • Mémoire et cinéma Alain Le Goanvic et Antoine Lejeune,
  • Renaissance en bout de ligne Nicole Vercueil
  • L'autre côté de l'espoir
  • Protestants en fête
  • Quoi de neuf à Pro-Fil Ile de France ? Jean Lods
  • L'homme sans passé Jean Domon
  • Au secours stanley, reviens! Corine E.d.Rochesson
  • lignes de force de Cannes Revaz Nicoladzé
  • (sans titre) juré œcuménique au festival de Cannes Revaz Nicoladzé