logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Fiche technique :
RĂ©alisation : Nicolas Philibert avec la complicitĂ© de la psychologue psychanalyste Linda de Zitter. Image : Nicolas Philibert. Son : Erik MĂ©nard, François Abdelnour. Montage : Nicolas Philibert assistĂ© de Janusz Baranek. Montage son et Mixage : Nathalie Vidal. Coproduction : TS Productions, France 3 cinĂ©ma, Longride. Distribution : Les Films du Losange.

Sur l’Adamant

France, 2023, 109min.

Mention spéciale du jury oecumenique Berlin 2023

RĂ©alisation : Nicolas Philibert

Biographie :

NĂ© en 1951, il entre en cinĂ©ma avec RenĂ© Allio et Alain Tanner, puis co-rĂ©alise avec GĂ©rard Mordillat La voix de son maĂ®tre en 1978. Parmi ses documentaires: Le pays des sourds (1992), La moindre des choses (1996, clinique psychiatrique de La Borde), Etre et avoir (2001, vie quotidienne d’une Ă©cole Ă  classe unique), De chaque instant (2018, dans un Institut de formation de soins infirmiers. Sur l’Adamant a reçu l’Ours d’Or Ă  la 73ème Berlinale.

Résumé :

LAdamant est un Centre de jour unique en son genre qui fait partie du pĂ´le psychiatrique Paris Centre : c’est un bâtiment flottant sur la Seine, en plein cĹ“ur de Paris qui accueille des adultes souffrant de troubles psychiques, leur offrant un cadre de soins qui vise Ă  favoriser et Ă  maintenir l'autonomie et la vie sociale. L’Ă©quipe qui l’anime tente de rĂ©sister Ă  la dĂ©shumanisation de la psychiatrie.

Analyse :

Le film nous invite Ă  monter Ă  bord de cette moderne «nef des fous», pour aller Ă  la rencontre des patients et des soignants qui en inventent jour après jour le quotidien. Il s’ouvre sur le rite matinal co-animĂ© ce jour-lĂ  par un soignant et Muriel, une patiente : il s’agit de proposer Ă  l’assemblĂ©e des prĂ©sents un ordre du jour qui organise la journĂ©e, et d’accueillir avec bienveillance les «nouveaux». On ressent d’emblĂ©e que ces moments partagĂ©s sont fragiles, toujours susceptibles de dĂ©raper, et efficacement modĂ©rĂ©s par la vigilance attentive des soignants qu’aucun uniforme ne dĂ©signe. Il semble que le parti-pris du rĂ©alisateur soit de filmer au grĂ© d’une improvisation maĂ®trisĂ©e, pour convier le spectateur Ă  se laisser surprendre comme lui par l’exercice d’Ă©quilibrisme que donne Ă  voir la parole offerte des passagers de l’Adamant. La camĂ©ra Ă©volue souplement, et sans intention dĂ©monstrative, d’une rĂ©union au salon bibliothèque Ă  un face Ă  face, oĂą le patient exprime avec conviction, vĂ©hĂ©mence parfois, ce qui lui tient Ă  coeur de faire savoir, pour revenir ensuite au dĂ©roulement d’un atelier thĂ©rapeutique mĂ©diatisĂ©, centrĂ© sur une activitĂ© artistique ou des Ă©changes informels… et le rĂ©sultat est passionnant ! François cherche Ă  convaincre la camĂ©ra, c’est Ă  dire nous tous, que ce qui compte ici, pour ne pas sombrer, ce sont les mĂ©dicaments, et il exaltera dans les minutes suivantes, avec la mĂŞme passion, le rĂ´le dĂ©terminant de la parole ; FrĂ©dĂ©ric perçoit avec une grande luciditĂ© ce qui se passe sur l’Adamant et fascine son interlocuteur par le lien gourmand et quasi fĂ©lin qu’il entretient avec son clavier Ă©lectronique ; plus tard c’est une femme qui a vĂ©cu pour danser et supplie que la structure l’autorise Ă  mettre en place un atelier de danse ou au moins de Qi Gong ; puis on revoit Muriel qui commente un de ses tableaux, exposĂ© dans un lieu dĂ©diĂ© ; plus loin un patient ravagĂ© par un tic d’hilaritĂ© essaie de terminer sa phrase. C’est ainsi avec une grande Ă©motion que, tout au long du film, nous regardons ce singulier Ă®lot de psychiatrie, - «miroir grossissant de notre humanitĂ©» selon le mot du rĂ©alisateur -, qui considère les patients comme des sujets. 

Jean-Michel Zucker

Autres articles sur ce film

  • Emission Champ Contrechamp du 23 mai 2023 Jean Lods et Françoise Lods, Françoise Wilkowski-Dehove, Jean Wilkowski,
  • Émission CinĂ© qua non du 16 mai 2023 Simone Clergue et Claude Bonnet,
  • Les autres films de la Berlinale Waltraud Verlaguet
  • Berlin, un palmarès très français Arielle Domon
  • Edito Jacques Champeaux
  • L’Ours d’or pour le documentaire Sur l’Adamant de Nicolas Philibert Waltraud Verlaguet
  • Sur l’Adamant Waltraud Verlaguet
  • 73e Festival international de Berlin Jury


    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact