logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de Venise 2019

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du festival

Sahraa Karimi est la seule réalisatrice afghane. Elle a obtenu un doctorat en cinéma et a réalisé de nombreux courts métrages et docu­mentaires. Hava, Maryam, Asheya est son premier long métrage de fiction.

Hava, Maryam, Ayesha

de : Sahraa Karimi, France, Liban, Afghanistan, 2019, 86,

© Festival Venise 2019

Portrait de trois femmes à Kaboul.

La première, femme au foyer enceinte jusqu'au dents, est traitée comme une esclave, tant par son beau-père que par son mari. Au cours des nombreuses tâches qu'elle doit accomplir, elle tombe. Peu après, elle se rend compte que son bébé ne bouge plus. Mais son mari ne veut pas l'amener chez le médecin.

La deuxième, femme indépendante, speakerin à la télévision, subit pourtant également des pressions machistes. Elle vient de quitter son mari volage quand elle se rend compte qu'elle est enceinte.

La troisième, une jeune fille abandonnée par son petit ami, alors qu'elle se rend compte qu'elle est enceinte, doit réunir la somme nécessaire pour avorter et se faire refaire un hymen pour finalement accepter d'épouser son cousin, jusqu'ici toujours refusé - mais qu'est-ce qu'une jeune fille si elle n'est pas mariée ?

Les trois se retrouvent dans la même salle d'attente. 

Un film touchant, avec en plus une valeur documentaire certaine. Inspiré d'histoires réelles, le film met en scène la résistance de femmes de différentes origines sociales à la société patriarcale. 

Waltraud Verlaguet

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact