logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de Montauroux 2018

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du festival

Heureux comme Lazzaro

Un conte magnifique de d’Alice Rohrwacher

J'ai été émue, presque jusqu’aux larmes, par cette « gueule d’ange » ! Lazarro, jeune homme à tout faire, celui qui aide sans concessions, celui qui est la bonté incarnée, un gentil , un brave , un être naïf qui reste le serviteur de tous sans que jamais personne ne fasse attention à lui, il accepte son sort se réjouissant de voir les autres heureux.

Lazzaro accompagne les paysans de l’Inviolata, hameau resté à l’écart du monde, enfin libérés ou expulsés vers un autre enfer que sont les banlieues industrielles.

L’évocation très discrète du loup à trois reprises dans le film peut passer inaperçue ou surprendre. L’histoire, contée par les paysans, d’un villageois devenu « saint vénéré « parce que le loup ne l’a pas dévoré car il était rempli de bonté, le loup qui rôde autour de Lazzaro lorsqu’il fait une chute mortelle (Lazzaro ressucitera 20 ans après !), et le loup présent à la fin du film, loup protecteur, symbolisant la sainteté.

Lazarro, (interprété par Adriano Tardiolo repéré dans les couloirs d’un lycée technique), par son regard juvénile, sa démarche un peu raide et sa parole hésitante, apporte une densité et une grâce émouvante à ce film . Lazzaro est à la fois l’idiot de la communauté, un miraculé, un ange , un saint… et un acteur extraordinaire !

Annie Casalis

Prix du scénario, Cannes, 2018

Autres articles en ligne pour ce film :

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact