logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du groupe du groupe de Toulouse.

Mention spciales du jury oecumnique Kiev 2013

Autres articles sur ce film

  • Cinemed 2013 - Rencontre avec : ... Guillaume Gallienne (D. Sarda)
  • Les Prix de l'automne (. Anonyme)
  • Prix du jury œcuménique Kiev 2013 (. Jury)
  • Les fiches de film du groupe Toulouse

    Les garons et Guillaume, table

    Les raisons du choix : le jeu des comdiens, la beaut des dialogues, la mise en scne et le montage

     

    Le 13 dcembre c'tait : «Les garons et Guillaume, table»

    Le point de vue du Pro : Une comdie douce amre qui tombe point nomm notre poque. Un film qui ne glisse jamais dans le clich (mme si au vu de son sujet, il aurait pu aller en plein dedans...). Une sensibilit touchante et mouvante sans prcdent. De l'humour tout va et ceci, en grande partie, grce au personnage de la mre, jou par Guillaume lui mme! Un film qui fait aussi rflchir sur chacun d'entre nous et sur ce qui se cache l'intrieur mme de notre tre. Une fable mene de main de matre grce l'gocentrisme de son protagoniste qui s'en donne cur joie!

    Les remarques des autres : Le film coule naturellement grce la voix off. Remarquable prestation de Guillaume en fils et mre. Dmarche trs narcissique; qu'est-ce que ses proches ont pens d'tre ainsi prsents? Pourquoi ce film aprs la pice si ce n'est pour raison purement commerciale. Ennuyeux mais bon film de cin-club qui aborde bien le thme actuel de la recherche d'identit des adolescents. Gags et dialogues peu percutants. Manque de densit. La note : 10,4/20, moyenne des 19 notes trs disperses entre 0 et 18.

    Le 24 novembre c'tait : la mdiathque de Toulouse, la rencontre-dbat avec des intervenants de la CIMADE et une reprsentante de Profil runissant une centaine de participants. Le film prsent tait "Yougodivas" de Andrea Staka.

    Ce film documentaire atypique raconte des histoires de scne de thtre, de peinture, de musique, mais aussi des histoires de tous les jours New York et en filigrane des histoires de qute d'une patrie perdue. La documentariste filme la vie "telle qu'elle est" de cinq femmes, artistes serbes, redmarrant leur carrire artistique New York.  Ni le court document authentique  sur la guerre en introduction, ni la scne de plage en "ex-Yougoslavie", voquant  l'enfance d'une entre elle, n'meuvent vraiment. Aucune femme ne s'autorise la confidence. A la question :  "Golub, pourquoi tu nous traites de lches ?", point de rponse. Ceci expliquerait qu'une dizaine de personnes quittrent la salle pendant la sance. Cependant, la plupart des spectateurs apprcirent de voir ces femmes migrantes fortes, actives et talentueuses, vivant difficilement que leur pays  "tombe en disgrce aux yeux du monde".

    Chantal

    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact