logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du groupe du groupe de Toulouse.

Autres articles sur ce film

  • Découvrir Billy Budd (R. Kauffmann)
  • Les fiches de film du groupe Toulouse

    Girl de Lukas Dhont

    de Lukas Dhont

    Voil un film qui aura dclench des ractions tranches et opposes dans notre groupe !

    Et malgr cela aucun affrontement ni prise de bec acre. Trs bon signe d’individualits fortes qui se respectent cependant !

    Cas rare, deux couples ont mme dcid de ne pas voir le film et donc de ne pas venir la runion.

    Pour l’un "Nous en avons assez de ce tapage permanent autour des LGBT" et pour l’autre "Ce sujet me met beaucoup trop mal l’aise".

    La rgle admise par tous est que le binme de prsentation choisit le film et tout le groupe se rallie son choix ; malgr cela, cette drogation exceptionnelle a t comprise par tous sans problme.

    Pour en revenir au film, les notes en fin de discussion se sont rparties entre 3 et 18/20.

    Commenons par les impressions ngatives : Le contexte gnral n’a rien de crdible car tout l’environnement est diablement favorable, comprhensif : la famille, les professeurs, le monde mdical, les condisciples, les lves du cours de danse etc. Tout juste une petite taquinerie au sein de l’cole de danse. Ensuite les squences de danse sont trop prsentes et ne peuvent prsenter d’intrt que pour des spcialistes. Egalement, la prise de vue camra l’paule qui tourne autour de Lara est lassante. Enfin, l’expos quotidien de situations dramatiques frappant des millions de personnes en prcarit extrme relativise singulirement un problme individuel dans un contexte globalement favoris. Voil pour l’essentiel.

    Quant aux commentaires positifs, ils ont rlev : Le projet du metteur en scne n’est pas de montrer le combat d’un jeune garon contre l’environnement mais contre son corps ; contre ce qu’il est, pour devenir ce qu’il sait tre vraiment. Le choix tonnant d’un environnement totalement positif permet de se concentrer sur l’intime de Victor/Lara. C’est cette volont inflexible, bien que jeune, d’une nature totalement fminine applique modifier son corps masculin, que cherche montrer le ralisateur. Car la volont de Lara de devenir ballerine n’est qu’un moyen dans sa dmarche de dominer un corps qu’elle n’accepte pas. Cette exploration de l’intime est mene avec beaucoup de pudeur et le jeu de l’acteur principal est totalement la hauteur de la dmarche. Au del de la question transgenre, il nous est sans doute montr que devenir soi-mme peut xiger une vue extrmement prcise du but vis et la mise en oeuvre d’une volont sans relache.

    Moyenne des notes : 12,25 / 20

    Frédéric Laville

    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact