logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Voir la page du festival sur le site d'Interfilm
Membres du jury Interfilm 2021
Archive

63èmes Journées du film nordique de Lubeck

3 novembre - 7 novembre 2021

www.filmtage.luebeck.de

Le jury INTERFILM décerne son prix, doté de 5000 euros par l'église protestante de Lübeck-Lauenburg à

Le Prix du jury Interfilm est décerné au film

La Femme du fossoyeur (The Gravedigger's Wife)

© Festival de Lübeck 2021

réalisé par Khadar Ahmed (Allemagne / Finlande / France, 2021)

The Gravedigger's Wife  est un beau film chaleureux qui reste  en mémoire encore longtemps après la projection. Le travail visuel excellent ainsi que la bande son et des acteurs merveilleux rendent ce film inoubliable. L’histoire nous amène dans une famille somalienne très pauvre dans laquelle Khadar Ayderus Ahmed explore les vraies valeurs humaines d’une façon universellement compréhensible et qui ne laisse pas le spectateur indemne. Nous voyons une histoire d’amour, d’amitié et d’espoir. Elle montre un grand respect devant la dignité humaine et ouvre des discussions sur notre façon de percevoir des êtres humains et comment nous les traitons.

Synopsis :

Gulep a toujours une pelle à la main. Jour pour jour il attend avec ses camarades devant l’hôpital de Djibouti le prochain cadavre qu’ils peuvent enterrer pour trois sous. Gulep vit avec sa femme Nasra et son fils adolescent dans une cahute en tôle ondulée au bord de la ville. Nasra souffre d’une maladie chronique du rein. Gulep doit trouver 5000 Dollars pour une opération pour la sauver (…) C’est l’amour d’un couple que le réalisateur finlandais- somalien Khadar Ayderus Ahmed place au centre de son histoire.

Les articles en ligne pour La Femme du fossoyeur (The Gravedigger’s Wife) :

Une Mention spéciale est attribuée au film

The Blind Man Who Did Not Want to See Titanic (Sokea mies, joka ei halunnut nähdä Titanicia)

© Festival de Lübeck 2021

réalisé par Teemu Nikki (Finlande, 2021)

Le film permet au spectateur de façon unique de comprendre la vision que des personnes handicapées peuvent avoir du monde. Un projet parfaitement maîtrisé qui mérite un large public car il sert de tremplin pour une plus grande empathie. L’acteur principal est très convaincant. Petri Poikolainen, qui souffre de la même maladie que son personnage, incarne Jaakko avec dignité et humour.

Synopsis :

Jaakko aime des films de série B, son réalisateur préféré est John Carpenter. Sa collection de DVD est impressionnante, il n’y a que « Titanic » de James Cameron qu’il n’a jamais sorti de son emballage. Même à l’époque où il pouvait encore voir. Le jeune homme souffre de sclérose en plaque, il est devenu aveugle et contraint à la chaise roulante. Plusieurs fois par jour il parle au téléphone avec Sirpa qu’il n’a jamais rencontrée. Les deux flirtent et se racontent de belles choses en partageant leurs souffrances. Car la femme de l’autre côté de la ligne téléphonique est également gravement malade. Quand on pose pour elle un diagnostique amer, Jaakko décide de bouger.

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact