logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Voir la page du festival sur le site d'Interfilm

2022Oberhausen
Membres du jury œcuménique 2022
Archive

68ème festival international du court-métrage d'Oberhausen

30 avril au 5 mai 2022

www.kurzfilmtage.de

Comme déjà l’année dernière, le festival a été organisé en deux parties, une section en ligne du 29 avril au 3 mai et une partie en présentiel du 4 au 9 mai 2022. ll y avait donc deux compétition, celle en ligne avec 6 programmes et la présentielle avec 8 programmes. Chacune des deux compétitions a été couverte par un jury œcuménique de trois membres chacun, Jean-Jacques Cunnac, Joël Friso, Anna-Maria Kégl pour la compétition en présentiel, Innocent Iroaganachi, Mina Radović, Marta Romanova-Jekabsone pour la compétition en ligne.

Le Prix du jury oecumenique dans la compétition internationale est décerné au film

Zouhouron Zarqa' Aadimat al-ra'iha tastayqizou qabla 'awanaha (Odorless Blue Flowers Awake Prematurely)

© Festival Oberhausen 2022



réalisé par Panos Aprahamian (Liban, 2022)

Quand le monde que tu appelais tien prend fin et que même l’odeur de l’origine de toute vie disparaît, il n’y a plus rien à dire. Ce court métrage témoigne du fait que l’avenir semble loin, mais que l’espérance se situe toujours en dehors du cosmos des puissants.

Synopsis :

Odorless Blue Flowers Awake Prematurely est une dystopie documentaire, et non fictionnelle, car pour beaucoup d’habitants de ce monde l’apocalypse n’est pas une possibilité future, mais une réalité historique. Ce court essai explore les parties oubliées et marginalisées de Beyrouth, touchées également par l’explosion du 4 août 2020. Le fleuve, à cause de sa longueur et de l’absence de barrières a transmis l’onde de l’explosion. Le film fait référence au 4 août 2020 en tant que jour où le monde a péri, mais il reste fidèle aux faits, car à cette époque la réalité a les traits de l’apocalypse : une pandémie globale, une pollution mortelle, des quartiers dévastés, un collapsus financier, le manque de ressources et de nourriture.

Une Mention spéciale a été attribuée dans la sélection en ligne au film

Blink in the Desert

© Festival Oberhausen 2022



réalisé par Shinobu Soejima (Japon, 2022)

Le film travaille avec des images animées d’humains, d’animaux et d’insectes pour créer une poésie visuelle et sonore. Presque sans dialogues, il questionne l’agressivité humaine et notre indifférence par rapport à tout ce que nous ne connaissons ou ne comprenons pas ce qui produit des souffrances de tous les côtés. C’est un plaidoyer pour la paix et le progrès, pour l’empathie et la compassion, et pour la gestion de la différence.

Synopsis :

La méchanceté arrive d’un coup. Comme si elle clignait des yeux. Capricieux comme un insecte voletant. Un jour, un jeune ermite trouve un insecte ailé et l’écrase de dégoût. Un éléphant voit la scène, mais ne dit rien. A partir de ce jour, le jeune est hanté par l’ombre de l’insecte volant.

Le Prix dans la compétition en ligne est décerné au film

73

© Festival Oberhausen 2022



réalisé par Meshy Koplevitch (Israël, 2022)

Ce film à la fois profond et simple, reflète une vision pleine d’empathie. En alternant des passages filmés et des animations d’aquarelle, une jeune femme raconte l’histoire de son père pendant la guerre de Yom Kippour. Mêlant souvenirs, histoire et réflexion personnelle, 73 est une œuvre puissante qui nous parle de la mort et la rédemption par l’amour, créatrice de vie. Le film souligne la nécessité d’aimer nos ennemis et met ainsi en scène une humanité commune qui résiste aux temps les plus durs.

Synopsis :

Au début de la guerre de Yom Kippour, Eli était artilleur au Golan. La réalisatrice est la fille d’Eli. Elle interroge son père le jour du début de la guerre et produit un collage à partir de ses souvenirs.

Le film de la sélection jeunesse du festival Oberhausen 2022 est particulièrement recommandé aux Eglises

Titan

© Festival Oberhausen 2022



réalisé par Valéry Carnoy (France / Belgique, 2022)

Pour son excellente narration et le portrait expressif d’un garçon de 13 ans qui, alors qu’il est en quête de son identité, est confronté à la violence d’un rituel initiatique bizarre. Une chronique réaliste et touchante sur le corps et une enfance en rébellion, sauvegardée par l’amour inconditionnel d’une mère. Un film qui touche à la fois jeunes et adultes.

Synopsis :

Nathan a treize ans. Sous l’impulsion de son meilleur ami, Malik, il se prépare à un rituel bizarre pour devenir membre d’un gang de teenager.

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 25 avenue de Lodève, 34070 Montpellier
04 67 92 16 56 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact