logo

PROtestants et FILmophiles

Festival de

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - EN SALLE - FESTIVALS



Retour vers la page du groupe du groupe de Toulouse.

Autres articles sur ce film

  • Winter sleep, tout est dit (R. Kauffmann)
  • Türk Sinemasi (J. Vercueil)
  • Emission Champ Contrechamp du 23 septembre 2014 (J. Lods, F. Lods, J. Zucker et J. Champeaux)
  • Découvrir le cinéma turc (J. Vercueil)
  • Sommeil d'hiver (Winter Sleep/Kis Uykusu) (N. Vercueil)
  • "Winter Sleep", le dernier film de Niri Bilge Ceylan (N. Vercueil)
  • Winter Sleep (N. Vercueil)
  • Une Palme aux accents profonds (N. Vercueil)
  • Cannes : du Septième Art au Septième Ciel (J. Vercueil)
  • Emission Champ Contrechamp du 27 mai 2014 (J. Lods, J. Champeaux, J. Wilkowski et M. Campana)
  • Chronique cannoise sur Fréquence protestante du 23 mai 2014
  • Les lampions sont éteints (J. Zucker)
  • Winter Sleep (J. Vercueil)
  • Chronique cannoise sur Fréquence protestante du 17 mai 2014 (J. Lods)
  • 3e jour de Festival à Cannes (J. Zucker)
  • Les fiches de film du groupe Toulouse

    Winter Sleep de Nuri Bilge CEYLAN

    Deux lectures parallles pour ce film extra-ordinaire, caractris par une constante lenteur ("Wintersleep, Ceylan, c'est beau"; a-ton os dire !) double dune fluidit optimise au point quon ne sent pas la dure.

    Lune, plutt psychologique, est centre sur Aydin, puis par cercles concentriques sur son pouse, sur sa sur et sur la population locale, du rgisseur aux locataires misrables. Le couple, install dans la crise ds le dbut, traverse incidents et discussions, fuites et agressivit, sentiments refouls et secrtement reconnus. Cela entrouvre-t-il la porte un futur meilleur ?

    Lautre est plutt sociale, et nous parle dun moderne qui se retrouve hobereau dune socit de culture fodale ferme.

    La qualit du film est telle que chaque dtail est lisible suivant ces deux clairages. Quant sa dure, elle n'a t estime trop longue que par 3, et longue par 2 d'entre nous.

    On retiendra la « scne du cheval » vritable condens du film o Aydin comprend sa propre violence lgard de Nihal, et qui rvle sa solitude dans ce monde mdival dont il est suzerain. Le choix de librer le cheval est symbole porteur desprance. Bien d'autres scnes ont retenu notre attention et montr le soin port par le ralisateur la cration de son uvre d'art.

    Pour certains, on sort de ce film exceptionnel avec une pointe d'amertume, lie peut-tre une tristesse structurelle laquelle rien nchappe sinon les derniers clients de lhtel.

    Grande convergence dans les notes attribues, entre 14 et 18, avec une moyenne de 15,6 / 20 pour les 18 participants la runion.

    Mentions légales

    Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

    Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
    04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

    Contact