logo



PROtestants et FILmophiles

PROmouvoir les FILms dont la qualité artistique et humaine aide à la connaissance du monde contemporain


ACCUEIL - QUI SOMMES-NOUS ? - ACTIVITES - PUBLICATIONS - GROUPES - CRITIQUES DE FILMS - RADIO - FESTIVALS






Membres du jury interreligieux 2022
Archive

Visions du réél Nyon

7 avril - 17 avril 2022

www.visionsdureel.ch

Un jury interreligieux nommé par INTERFILM (Organisation internationale protestante et orthodoxe du cinéma, www.inter-film.org) et SIGNIS (Association mondiale catholique pour la Communication, www.signis.net) est proposé au festival Visions du Réel à Nyon depuis 2005. Il est composé de quatre membres, un membre INTERFILM, un membre SIGNIS, un membre Juif et un membre Musulman. Le jury décerne son prix à un film long métrage de la compétition internationale qui met en lumière des questions existentielles, sociales ou spirituelles ainsi que les valeurs humaines. Il est doté conjointement par l’Eglise Catholique Suisse et Médias-pro, le Département des Médias de la Conférence des Eglises réformées de Suisse romande (CER) et la Fédération Suisse des communautés israélites de CHF 5’000.

Le Prix du jury interreligieux est décerné au film

Ma vie en papier

© Festival de Nyon 2022

réalisé par Vida Dena (Belgique / France / Iran, 2022)

Le film offre des regards habités par la bienveillance de sa réalisatrice à l’écart de ses personnages qu’elle aime infiniment. A partir de dessins réalisés par chaque membre de la famille, les scènes révèlent ces parts de rêves confrontés à ces réalités auxquelles les protagonistes doivent faire face.
Vida Dena déroule avec attention et tendresse des problématiques propres au refuge: identités bousculées, intégrations parfois difficiles, mais aussi ces énergies qui font rêver et qui désigne la vie plus forte que tout.

Tendu entre passé et avenir, vie et rêve, racines et identité, ce film original fait une belle part aux dessins que chacun réalise et qui viennent s’intégrer dans une animation originale et poétique.

Synopsis:

A Bruxelles, la réalisatrice Vida Dena rencontre Naseem, le père d’une famille syrienne de Homs. Entre les murs de leur habitat spartiate, elle entre en dialogue à travers des dessins avec Hala et Rima, les filles aînées de la famille. Assises sur le tapis, elles racontent les souvenirs de leur pays et de la guerre, de l’exile, mais aussi de leurs rêves. Les bouts de papiers prennent vie et remplissent l’écran d’un temps qui s’est arrêté, pour raconter la fragilité de ces destins. Cette guerre et cet exile entrent en résonnance avec la vie de la réalisatrice qui a elle-même immigré en Belgique. Vida Dena réussit dans ce premier film, de mettre en scène, derrière les portes closes et à travers l’animation, le monde rêvé de ces enfants au seuil d’une nouvelle vie dans toute sa densité. (information du Festival, Nyon 2022)

Les articles en ligne pour Ma vie en papier :

Mentions légales

Siège social, 40 rue de Las Sorbes, 34070 Montpellier

Secrétariat national, 390 rue de Font Couverte Bât. 1, 34070 Montpellier
04 67 41 26 55 - secretariat@pro-fil-online.fr

Contact